La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots. (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements du jour, en quelques mots.

Une journaliste du Droit en nomination pour un Judith-Jasmin

Pour la troisième fois en cinq ans, la journaliste du Droit Justine Mercier est finaliste pour l'obtention du prix Judith-Jasmin, dans la catégorie « Nouvelles - Médias locaux et régionaux ». Le jury a retenu son reportage Un calvaire mortel à l'hôpital de Gatineau, publié en manchette de notre édition du 28 janvier dernier. Le témoignage exclusif de la veuve de De Sale Gauthier, décédé cinq mois plus tôt à l'hôpital de Gatineau au terme de ce qu'elle a qualifié de « semaine de calvaire », a fait grand bruit en Outaouais et ailleurs au Québec, jusqu'à l'Assemblée nationale. L'enquête du coroner, déclenchée à la suite de la publication du Droit, a mené à la publication d'un rapport cinglant à l'endroit de l'urgence de l'hôpital de Gatineau, qui serait « parmi les pires du monde occidental pour les délais de soins ». Il s'agit de la 5e nomination du Droit en autant d'années aux prix Judith-Jasmin, qui récompensent les meilleures oeuvres journalistiques de l'année au Québec. Le reportage de la journaliste

Catherine Lanthier, de

Radio-Canada Ottawa-

Gatineau, portant sur le nouvel outil de traduction du fédéral, est également en nomination dans la même catégorie. Rappelons que le photographe du Droit Martin Roy est également en nomination au prix Antoine-Desilets, qui récompense les meilleures photographies de presse de l'année au Québec. Les lauréats de l'édition 2016 seront connus lors de la soirée de gala du congrès de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, le 19 novembre prochain, au Manoir Saint-Sauveur.

Patrice Gaudreault, directeur de l'information

Un hommage à Madeleine Meilleur

Les événements du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, LeDroit) - image 5.0

Agrandir

Etienne Ranger, LeDroit

L'organisme Action ontarienne contre la violence faite aux femmes  a rendu hommage à l'ex-députée d'Ottawa-Vanier Madeleine Meilleur mardi soir, la louangeant pour son engagement et sa détermination envers la cause des femmes francophones. Pour l'occasion, divers représentants de maisons d'hébergement francophones pour femmes aux prises avec la violence et de centres d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel, entre autres, étaient présents afin de remercier Mme Meilleur pour son implication qui remonte à ses années en politique municipale. L'ex-députée et ministre a quitté ses fonctions en juin dernier. Une élection partielle aura lieu le 17 novembre dans la circonscription.

Des fruits et légumes au parc-o-bus Riverview

Des fruits et légumes pourraient pousser au parc-o-bus Riverview, dès le printemps 2017. Le Comité d'urbanisme recommande à la Ville d'Ottawa de lancer le processus de modification de zonage afin d'autoriser l'installation d'un marché de producteurs agricoles sur le chemin Earl Armstrong. Le nouvel emplacement permettrait aux résidents des quartiers Barrhaven et Riverside Sud d'acheter des produits locaux. Le vice-président de l'Association des marchés de producteurs agricoles d'Ottawa, Don Henderson, appuie le projet. Ce marché permettrait de compléter l'offre déjà disponible à Orléans, Westboro et au parc Lansdowne. « Nous ne pouvons pas agrandir à Lansdowne, dit-il. La seule façon que nous pouvons agrandir, c'est à un nouvel endroit. » Le marché du chemin Earl Armstrong pourrait ouvrir les samedis et dimanches, quand les utilisateurs du parc-o-bus sont moins nombreux, afin de ne pas entrer en conflit avec les utilisateurs du transport en commun.

Un terrain pour le logement abordable dans la Petite Italie

De nouveaux logements abordables pourraient être construits dans la Petite Italie. Le Comité d'urbanisme de la Ville d'Ottawa recommande au conseil municipal d'acheter un terrain vacant appartenant au fédéral, afin d'y construire près de 45 unités. Le terrain, situé au 289, avenue Carling, est assez grand pour y ériger un bâtiment de cinq ou six étages. Le gouvernement fédéral vendrait l'emplacement pour la somme d'un dollar. Par la suite, la Ville pourra le transférer au soumissionnaire choisi pour le même montant. Le soumissionnaire aura la responsabilité de développer le site. Cette transaction pourrait se faire d'ici la fin de 2017. Si le conseil va de l'avant, des consultations auront lieu afin de déterminer les détails du projet, comme la hauteur et la grosseur de l'édifice.

Un édifice de 13 étages près d'un bâtiment patrimonial

L'ancien Centre d'espoir Bethany, situé au 1140, rue Wellington Ouest, pourrait changer de visage avec l'ajout d'un immeuble de 13 étages. Le bâtiment patrimonial, bâti par l'Armée du Salut en 1924 pour les femmes célibataires, est situé dans le quartier Hintonburg. L'édifice original ne serait pas touché par le nouveau projet. « La tour de 13 étages serait située en retrait de l'édifice actuel », explique Lesley Collins, urbaniste à la Ville d'Ottawa. L'objectif est d'ajouter une tour compatible avec l'architecture déjà existant. Des changements seront apportés à la section patrimoniale, comme de nouvelles fenêtres et un trottoir d'accès. Le Comité d'urbanisme a approuvé la demande présentée par la firme d'architectes Barry J. Hobin et Associés. Le conseil municipal devra voter au cours des prochaines semaines.

Nouvelle voie cyclable à Ottawa

Les événements du jour, en quelques mots. (Patrick Woodbury, LeDroit) - image 10.0

Agrandir

Patrick Woodbury, LeDroit

La voie cyclable de la rue O'Connor a officiellement été inaugurée, mardi à Ottawa. La nouvelle installation est une combinaison de bandes cyclables bidirectionnelles séparées, de bandes cyclables peintes et de voies partagées. La piste cyclable longe la rue O'Connor de l'avenue Laurier à l'avenue Fifth. Plusieurs conseillers ont participé au dévoilement de la nouvelle installation. Sur la photo, le maire d'Ottawa, Jim Watson, a procédé à la coupe du ruban, en compagnie de conseillers et de partenaires.

Billets en vente pour le Dîner entre ciel et terre

Les amateurs de sensations fortes et de gastronomie pourront se procurer leur billet pour le Dîner entre ciel et terre dès vendredi, 10h30. Le menu sera conçu par le chef Stephen La Salle du restaurant Feast + Revel de l'hôtel Andaz. L'événement de marque d'Ottawa 2017 doit amener les convives à 150 pieds dans les airs, entre le 14 et le 20 juillet 2017. Les participants, 22 par souper, dégusteront un repas avec une vue imprenable sur la capitale nationale afin de célébrer le 150e anniversaire de la Confédération. Deux expériences sont proposées, soit «Cocktail entre ciel et terre» qui coûtera 150$ plus taxes et «Repas gastronomique entre ciel et terre» qui se vendra 250$ plus taxes. Les billets et les plages horaires sont disponibles sur le site ottawa2017.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer