Les maires listent leurs demandes

Les maires Labeaume et Watson ont entre autres... (Justin Tang, La Presse canadienne)

Agrandir

Les maires Labeaume et Watson ont entre autres rencontré la ministre de l'Environement, Catherine McKenna.

Justin Tang, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le caucus des maires des grandes villes de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) a rencontré des ministres fédéraux à Ottawa, mercredi, afin de dresser les priorités en matière d'infrastructure à l'aube d'une mise à jour économique.

La rencontre a eu lieu alors que le gouvernement Trudeau doit établir les bases de la phase 2 de son plan d'infrastructure de 60 milliards $. Ce dernier doit inclure des investissements pour les infrastructures vertes et sociales, en plus de favoriser l'économie.

Les ministres de l'Infrastructure, Amarjeet Sohi, des Finances, Bill Morneau, et de l'Environnement, Catherine McKenna, se sont entretenus avec les 12 maires présents.

« Partout au pays, il y a des projets importants d'investissement en transport en commun. Évidemment, on souhaite que le gouvernement fédéral conserve son implication à 50 % », souligne le maire de Québec, Régis Labeaume.

De son côté, le maire d'Ottawa, Jim Watson, a rappelé qu'il attend toujours une entente officielle avec le fédéral pour la phase 2 du train léger. La ministre de l'Environnement a souligné que les investissements dans le transport public et actif permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Mme McKenna cite en exemple le projet de train léger à Ottawa comme une initiative verte.

Les maires ont aussi maintenu leur demande d'investissements pour résoudre la crise du logement abordable au pays, au moyen d'une réserve ciblée à même le Fonds de l'infrastructure sociale de la phase 2.

« À l'heure actuelle, le gouvernement a l'occasion d'agir et il doit la saisir pour assurer les investissements nécessaires pour résoudre la crise du logement », indique Don Iveson, maire d'Edmonton et président du Caucus.

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, soutient que l'accès au logement abordable est un enjeu socio-économique crucial qui répond à plusieurs objectifs du gouvernement fédéral, soit la relance de l'économie, la lutte à la pauvreté et la pression à la baisse sur le marché immobilier.

Les maires ont salué l'accessibilité et l'ouverture des ministres fédéraux. Une proximité à laquelle « on n'était pas habitué », a souligné le maire Labeaume.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer