La région, en bref

Cette photo prise par notre photographe Martin Roy... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Cette photo prise par notre photographe Martin Roy est finaliste pour les prix Antoine-Desilets, remis par la FPJQ.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements du jour, en quelques mots.

Un photographe du Droit en nomination

Le photographe du Droit Martin Roy a obtenu une nomination au Prix Antoine-Desilets 2016, qui récompense les meilleures photographies de presse de l'année au Québec. La photo retenue dans la catégorie « Sports » a été publiée dans nos pages le 15 août dernier. Simplement intitulée Pluie, elle illustre un revers crève-coeur du Fury d'Ottawa, qui a joué 90 minutes sous une pluie diluvienne, devant près de 6000 braves amateurs de soccer de la capitale. La photo a été prise sur les lignes de côté de la Place TD, à Ottawa. Martin Roy est photographe de presse pour LeDroit depuis 1989. Les lauréats des prix Antoine-Désilets seront connus le 19 novembre au Manoir Saint-Sauveur, lors du congrès de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec.

Patrice Gaudreault, directeur de l'information

L'école Notre-Place inaugurée

Inauguration de l'école Notre-PlaceJohanne Lacombe, presidente du CECCE,Chantal... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit) - image 4.0

Agrandir

Inauguration de l'école Notre-PlaceJohanne Lacombe, presidente du CECCE,Chantal Cazabon, directrice de l'ecole notre-place,Marie-France Lalonde, ministre au affaire francophones de l'Ontario,Rejean Sirois, directeur de l'education au CECCE,161013 Photo : Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

La toute nouvelle école élémentaire Notre-Place, située dans le quartier Orléans d'Ottawa, a été officiellement inaugurée jeudi par le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE). Construite au coût de 10,1 millions $, l'école peut accueillir 412 élèves. Elle abrite aussi une garderie de 39 places. Cette 42e école élémentaire du CECCE répond aux besoins grandissants d'une population en croissance dans l'est d'Ottawa. La chorale de l'école et tous les élèves présents à la cérémonie d'inauguration ont interprété la chanson Notre Place, cet hymne franco-ontarien dont l'école tire son nom.  Sur la photo, de gauche à droite, on aperçoit la présidente du CECCE, Johanne Lacombe, la directrice de l'école Notre-Place, Chantal Cazabon, la ministre déléguée aux Affaires francophones de l'Ontario et députée d'Ottawa-Orléans, Marie-France Lalonde, et le directeur de l'éducation du CECCE, Réjean Sirois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer