La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots. (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements du jour, en quelques mots.

Les Ottaviens invités à aider Haïti

Les Ottaviens sont invités à venir en aide aux sinistrées à Haïti. Le conseil municipal a adopté une motion visant à encourager l'entraide en cette période difficile pour les personnes touchées par l'ouragan Matthew. De son côté, la Ville d'Ottawa ne prévoit pas faire de dons. «Ça ne fait pas partie de la tradition d'offrir des sous pour une telle charité», a souligné le maire Jim Watson. Ce dernier a toutefois fait un don personnel à la Croix-Rouge au cours des derniers jours. Il demande aux citoyens qui sont en mesure de la faire de lui emboîter le pas. 

Sylvie Branch, LeDroit

Travaux sur le pont Noir

La Société de transport de l'Outaouais (STO) poursuivra ses travaux afin de minimiser le bruit occasionné par le passage des autobus sur le pont Noir. Plusieurs résidents du secteur se sont plaints du bruit depuis la mise en service du Rapibus, en 2013. À la suite d'analyses, la STO a découvert que le bruit venait de la vibration des boulons sur la structure. L'an dernier, le transporteur public a réalisé des tests en appliquant de l'époxy sur les boulons d'une partie du pont et l'expérience s'est avérée concluante. La STO enduira donc d'époxy la totalité des boulons au cours des prochaines semaines. Les travaux se dérouleront les soirs et les fins de semaine, entre le 15 octobre et le 4 décembre. Les autobus seront alors détournés sur l'autoroute 50.

Mathieu Bélanger, LeDroit

Le philanthrope Maurice Marois poursuit son oeuvre

L'aile C de l'hopital de hull est rebaptisee... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit) - image 5.0

Agrandir

L'aile C de l'hopital de hull est rebaptisee l'aile Maurice Marois161012 Photo : Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Les sommes remises depuis trois ans par le philanthrope Maurice Marois à la Fondation Santé Gatineau (FSG) atteignent maintenant le cap du million de dollars. L'homme d'affaires bien connu de la région vient d'annoncer un nouveau don de 300 000$ destiné à l'Hôpital de Hull, un montant d'argent qui s'échelonnera sur une période de trois ans et qui permettra la réalisation de différents projets au sein des départements d'hémodynamie, de la médecine nucléaire et de la cardiologie. Pour honorer le grand donateur, la FSG et le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais ont procédé, mercredi soir, à l'inauguration de l'aile C du deuxième étage de l'Hôpital de Hull qui portera désormais le nom de l'aile Maurice Marois. Rappelons que le nom de l'entrepreneur est déjà associé au pavillon de l'urgence de ce même établissement depuis 2013 à la suite de la remise d'un don de 500 000$ fait à l'époque. M. Marois a d'ailleurs atteint au printemps dernier le plus haut niveau de reconnaissance de l'organisme en devenant membre de l'Ordre des mécènes de la Fondation Santé Gatineau.

Benoit Sabourin, LeDroit

Des voitures autonomes à Ottawa en 2020?

Des voitures autonomes pourraient être mises à l'essai à Ottawa, dès 2020. Le conseil municipal a voté à l'unanimité une motion demandant à l'administration de rédiger un rapport sur la création d'un centre d'excellence pour les véhicules autonomes. Le document est attendu d'ici l'été prochain. La conseillère Marianne Wilkinson soutient que le projet pourrait être réalisable d'ici quatre ans. Selon elle, Ottawa est milieu important pour l'innovation. La Ville est l'endroit idéal pour effectuer des essais sur les logiciels d'assistance à la conduite et pour accueillir un centre d'excellence, a ajouté la conseillère de Kanata-Nord. 

La Ville d'Ottawa doit demander à la province de collaborer pour la mise à l'essai des voitures autonomes dans la municipalité, en commençant par le parc d'affaires de Kanata-Nord.

Sylvie Branch, LeDroit

Une alliance pour la petite enfance en français

Le Réseau de développement économique et d'employabilité (RDÉE Canada) et la Commission nationale des parents francophones (CNPF) vont signer, jeudi, un protocole leur permettant d'explorer ensemble des solutions pour accroître l'accessibilité à des programmes et services de garde de qualité pour les enfants francophones vivant en contexte minoritaire. Cet enjeu a fait l'objet d'un rapport récent du commissaire aux langues officielles, Graham Fraser. «L'inclusion de stratégies entrepreneuriales et de main-d'oeuvre permettra de transformer l'enjeu de l'accès aux services à la petite enfance francophone en opportunité», a indiqué Jean-Guy Bigeau, président-directeur général du RDÉE Canada. Selon Véronique Legault, présidente de la CNPF, «le but ultime de cette initiative est de faciliter l'accès à davantage de places de services en petite enfance en français, et d'apporter un soutien adéquat au développement des capacités entrepreneuriales et de la main-d'oeuvre dans le secteur».

LeDroit

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer