Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Cycliste happé sur des Hautes-Plaines

Un cycliste a été happé par une voiture sur le viaduc du boulevard des Hautes-Plaines, mercredi midi. La victime a été percutée par-derrière, vers midi 30. Le cycliste a été blessé à un genou. Les paramédics et les policiers de Gatineau ont été appelés sur les lieux. L'homme au guidon a refusé son transport à l'hôpital. Il semble, selon les premières informations, que l'automobiliste ne respectait pas la largeur d'un mètre et demi nécessaire pour doubler un vélo en toute sécurité.

Témoin important recherché

Un homme dans la soixantaine a été transporté à l'hôpital après une altercation avec son belligérant, survenue dans le secteur des magasins à grande surface du Plateau, à Gatineau. L'incident s'est produit vers 17 h 45, mardi, dans le stationnement commercial. Les policiers sont venus en aide au sexagénaire qui gisait au sol, inconscient. Le suspect avait pris la fuite. L'homme, inconscient, a été transport à l'hôpital d'Ottawa. Son état est jugé sérieux. L'enquête est toujours en cours afin d'identifier et de localiser le suspect, et un témoin important dans cette affaire.

Des restes humains découverts 22 ans après une disparition

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Archives, La Presse canadienne) - image 5.0

Agrandir

Archives, La Presse canadienne

Des restes humains découverts dans le secteur de Manotick, le printemps dernier, sont ceux d'un jeune homme disparu il y a 22 ans. La police d'Ottawa a confirmé mercredi que les ossements sont ceux de Shafiq Visram, un résident de la capitale porté disparu le 30 mai 1994. Les restes ont été découverts le 10 mai dernier, sur le chantier d'un projet domiciliaire situé près du parc immobilier Maple Creek, sur la Place Cabrelle. La famille de M. Shafiq a été contactée par le Service de police d'Ottawa. Des expertises médico-légales doivent être pratiquées sur les ossements. L'Unité des crimes majeurs est présentement en quête de renseignements susceptibles d'aider les enquêteurs à retracer les évènements entourant la disparition de M. Shafiq.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer