Justice et faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Un cultivateur de cannabis cause sa propre perte

Un présumé cultivateur de cannabis s'est pris lui-même au piège en appelant au 9-1-1, attirant du coup les policiers dans sa résidence de Val-des-Monts mardi dernier.

Aux prises avec son système d'alarme, le résident de la route du Carrefour a composé le numéro d'urgence pour faire taire la sirène et annuler toute intervention policière. Mais, malheureusement pour lui, les forces de l'ordre sont obligées d'intervenir dans tels cas. «Nous devons tenir pour acquis que l'appel est fondé et envoyer des agents lorsque le 9-1-1 est composé», explique le porte-parole de la police de la MRC des Collines-de-l'Outaouais, Martin Fournel.

Les agents se sont donc rendus chez le père de famille.

«Monsieur collaborait lorsque les agents vérifiaient les étages supérieurs, poursuit le policier Fournel. Lorsque nous avons voulu aller au sous-sol, les choses sont devenues moins évidentes. Monsieur a prétexté un dégât d'eau les empêchant d'aller en bas.»

Dans une pièce, une épaisse couverture cachait 271 plants de cannabis, dont le tiers était matures.

L'homme était un parfait inconnu des services policiers jusqu'à lundi. Son identité n'a pas encore été dévoilée.

Cette plantation est la deuxième en moins de douze heures à être démantelée à Val-des-Monts. L'autre saisie a été faite la veille vers 23h. Un citoyen a indiqué aux policiers que des mouvements suspects se déroulaient dans une résidence du chemin du Bruard. Les policiers ont saisi 68 plants de cannabis à cet endroit. Un homme de 26 ans a été arrêté.

La SQ frappe à Thorne

La municipalité de Thorne, dans la MRC du Pontiac, a été le théâtre d'une intervention anti-stupéfiant de la Sûreté du Québec mardi.

Une personne a été arrêtée sur la route 303 Nord. John Hodgins, 35 ans, a comparu au palais de justice de Campbell's Bay. Il doit revenir devant la justice le 2 juin à Gatineau.

Les policiers ont saisi plus de 200 plants de cannabis, plus de 1,5 kg de cannabis en vrac, une arme à feu ainsi que de l'équipement servant à la production de cannabis.

Accident de travail à Gatineau

Un travailleur de 26 ans a eu les jambes coincées dans de la machinerie chez Béton Malette mercredi matin.

L'incident est survenu vers 6h45 dans les locaux de l'entreprise gatinoise, située au 1652, rue Jean-Louis Malette. La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), a été dépêchée sur les lieux.

Les policiers de Gatineau confirment avoir reçu un appel d'urgence. «Lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, affirme un porte-parole, ils ont immédiatement porté assistance aux employés du commerce pour dégager l'employé de sa fâcheuse position.

 La victime a été immédiatement transportée à l'hôpital de Hull par ambulance.

L'Outaouais moins touché par les feux de forêt

La base de Maniwaki de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) a combattu 64 incendies, brûlant 31,5 hectares de forêt, en mai.

Dans sa mise à jour, mercredi, l'organisme précise que la moyenne des 10 dernières années, à la même date, est de 71 feux et d'un peu plus de 3200 hectares incendiés.

Tous les feux combattus en Outaouais, dans les Laurentides et Lanaudière sont causés par la négligence humaine. Les articles de fumeur, les feux de joie et les brûlages printaniers sont pointés du doigt par les pompiers forestiers.

Un incendie de 9 hectares à Waltham, dans le Pontiac, et un incendie de 3,4 hectares à Grand Remous, dans la Vallée-de-la-Gatineau, ont retenu l'attention. Ils ont été causés par un feu de cuisson et un article de fumeur.

La SOPFEU n'est pas intervenue que sur son territoire.  Elle a envoyé 44 personnes en renfort à Fort McMurray, au nord de l'Alberta. Six pompiers forestiers et un chef de section provenaient des bases de Maniwaki et de Tremblant.

Un officier à l'information de Maniwaki a été déployé à Winnipeg au Centre interservices des feux de forêt du Canada (CIFFC).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer