103 ans et bien de son temps

LeDroit est maintenant disponible sur tablette et téléphone... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

LeDroit est maintenant disponible sur tablette et téléphone intelligent.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

LeDroit fait son entrée sur les téléphones intelligents et tablettes. Depuis 5h mercredi matin, le seul quotidien francophone de la capitale fédérale peut maintenant être lu gratuitement du bout des doigts par les utilisateurs d'appareils mobiles fonctionnant avec les systèmes d'exploitation Android ou iOS.

Un peu plus de six mois après avoir acquis les six quotidiens régionaux des mains de Gesca, le Groupe Capitales Médias (GCM) lance des applications régionales pour LeDroit, Le Soleil à Québec, Le Nouvelliste à Trois-Rivières, La Tribune à Sherbrooke, Le Quotidien à Saguenay et La Voix de l'Est à Granby.

L'équipe du quotidien d'Ottawa-Gatineau a dévoilé en grande pompe son application Le Droit, mardi soir, au restaurant La Loge du Complexe Branchaud-Brière, à Gatineau.

Élaborée par la firme québécoise spécialisée en solutions numériques Mirego, l'application permet au lecteur qui la télécharge gratuitement d'avoir accès chaque matin à toutes les nouvelles de la région par l'entremise d'une interface simple et conviviale. Des vidéos et des galeries s'amalgameront aux articles et reportages.

«LeDroit a beau avoir 103 ans, vous allez voir qu'il n'est pas du genre à rester sur ses lauriers. Il fonce vers l'avant et il va devenir contemporain comme il se doit de le faire en pareilles circonstances», a lancé le président et éditeur du quotidien, Pierre-Paul Noreau, lors du dévoilement.

En plus de retrouver les traditionnelles sections Actualités, Opinions, Affaires, Arts et Sports, le lecteur pourra être à l'affût des nouvelles récentes avec la section Dernière heure.

«On aura un produit à jour qui sera différent selon l'heure du jour où le téléchargement est fait», a précisé M. Noreau.

Ajouts et améliorations à venir

La version lancée mercredi matin sera également améliorée au fil du temps. Plusieurs ajouts et nouvelles fonctions sont prévues à court terme.

Le président et éditeur du Droit, Pierre-Paul Noreau,... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Le président et éditeur du Droit, Pierre-Paul Noreau, a présenté la nouvelle application, mardi soir.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

D'ici quelques semaines, il sera notamment possible de synchroniser l'application avec différents appareils mobiles. À titre d'exemple, un usager pourra commencer à consulter son journal sur sa tablette en déjeunant à table et poursuivre sa lecture dans l'autobus, avec son téléphone intelligent, au même endroit où il s'était arrêté en quittant la maison. Les statistiques sportives seront aussi intégrées sous peu au logiciel.

«Il y aura des surprises au fur et à mesure. Il faut être conscient que ce qu'offre l'application pour l'instant, c'est une base élargie. On ne verra pas tout le potentiel qu'elle a tout de suite, mais elle sera améliorée avec le temps», a indiqué M. Noreau.

Le papier comme «point d'ancrage»

Par ailleurs, ce plongeon dans le bain numérique pour LeDroit ne signifie aucunement la fin du papier, a assuré M. Noreau.

La stratégie du GCM est de miser sur un modèle «multiplateformes» axée sur l'information régionale de qualité. «Ce que ça fait, c'est que ça va venir élargir notre clientèle et nous donner plus de flexibilité. Par exemple, il y a des jeunes qui ne prennent jamais un journal papier dans leur main et qui vont maintenant pouvoir télécharger LeDroit sur leur téléphone et le lire.»

Le papier demeure le «point d'ancrage» de la stratégie mise en place par GMC, a d'ailleurs réitéré M. Noreau. LeDroit sera encore livré aux portes pour encore au moins quelques années.

«Rien actuellement ne me permet de penser qu'il n'y aura plus de papier au cours des cinq prochaines années. Le papier va être encore là, pas juste une journée par semaine mais à la semaine longue. C'est un médium qui est encore très bien supporté», a-t-il affirmé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer