La Ferme Moore va reprendre vie

Rénovée il y a quelques années grâce à... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Rénovée il y a quelques années grâce à des investissements de quelques millions$ par la Commission de la Capitale nationale (CCN), la ferme Moore n'avait toujours pas trouvé de nouvelle vocation.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

La Commission de la Capitale nationale doit confirmer mardi matin la signature d'un bail avec la Coopérative de solidarité de la ferme Moore, pour un projet de relance des installations de ce domaine situé en milieu urbain, sur le boulevard Taché, dans le secteur Hull.

Lundi, à la CCN, on a pas voulu dévoiler les détails de ce projet. Toutefois, on nous a confirmé que le premier dirigeant de la CCN Mark Kristmanson sera présent pour la signature d'un bail avec la Coop de la solidarité de la ferme Moore, qui sera représentée par le président Sylvain Bertrand et le porte-parole Claude Sirois.

«La Coopérative de la solidarité de la Ferme Moore a présenté un projet crédible, et la signature du bail aura lieu demain. Je ne peux en dire plus pour le moment», a fait savoir le porte-parole Cédric Pelletier, de la CCN.

Le domaine de 25 acres avait été cédé en 1973 au gouvernement canadien par une philanthrope, Virginia Parker-Moore, avec la condition que le domaine reste accessible au public.

Rénovée il y a quelques années grâce à des investissements de quelques millions$ par la Commission de la Capitale nationale (CCN), la ferme Moore n'avait toujours pas trouvé de nouvelle vocation. 

En octobre 2013, la CCN avait mandaté la firme Colliers pour dénicher un locataire pour «exploiter, gérer et entretenir» le site historique.

Plusieurs projets ont été étudiés au fil des ans, dont celui du groupe Agrodor, puis un projet de centre axé sur les sports. Mais la CCN n'avait pas réussi à trouver un locataire des lieux.

Les bâtiments datent de 1910 et comprennent une écurie, un manège, une glacière ancienne et la résidence du concierge. L'écurie et le manège sont des édifices patrimoniaux reconnus par le Bureau d'examen des édifices fédéraux du patrimoine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer