100 postes abolis dont cinq à Ottawa-Gatineau

Une centaine de postes additionnels du réseau français de Radio-Canada, dont... (Photo: Rémi Lemée, Archives La Presse)

Agrandir

Photo: Rémi Lemée, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Une centaine de postes additionnels du réseau français de Radio-Canada, dont l'équivalent de cinq postes à Ottawa, seront abolis dans le cadre de la nouvelle vague de réductions de l'effectif annoncée  par la société jeudi.

«On ne parle pas nécessairement de mises à pied car nous allons évaluer aussi les autres options, incluant les retraites. Le processus prévoit une rencontre avec le syndicat pour en discuter»,  a indiqué  le directeur des Services français de Radio-Canada à Ottawa-Gatineau, Marco Dubé. 

Impossible  pour l'instant de savoir quel type d'emploi sera touché , tant que les discussions avec la Guilde canadienne des médias ne seront pas terminées. 

Par ailleurs, M. Dubé a reconfirmé que la station Ottawa-Gatineau allait continuer à offrir un bulletin de nouvelles de 60 minutes tel que déjà annoncé. «Il n'y a aucune modification à la programmation et on reconfirme que le bulletin Ottawa-Gatineau demeure à 60 minutes, ce qui est une bonne nouvelle pour les gens de la région» a indiqué M. Dubé. Dans plusieurs régions du pays, le bulletin de nouvelles des stations régionales a été réduit à 30 minutes.

«Ce n'est jamais une journée facile pour les employés. Nous avons beaucoup d'empathie pour eux dans les circonstances. Mais notre situation n'est pas étrangère aux autres médias» a-t-il ajouté.

Dans une note interne envoyée aux employés, jeudi, le vice-président des services français, Louis Lalande, explique que la coupe touchera environ 80 postes occupés et une vingtaine d'autres qui sont vacants ou dont les titulaires partent à la retraite. 

Lors de la présentation du plan stratégique en juin, la direction de Radio-Canada avait annoncé qu'elle devrait diminuer ses effectifs de 20 pour cent, ou 1 500 postes, au cours des cinq prochaines années. Avec les abolitions annoncées jeudi, ce sont donc quelque 535 postes qui ont été abolis aux services français de la SRC depuis moins d'un an. Des abolitions de postes doivent également être annoncées au réseau anglais.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer