Le projet de loi 3 est adopté à l'Assemblée nationale

Le parlement de Québec, où siège l'Assemblée nationale.... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le parlement de Québec, où siège l'Assemblée nationale.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le projet de loi 3 sur les régimes de retraites des employés municipaux a été adopté, jeudi matin, à l'Assemblée nationale.

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a réitéré qu'il était «tout à fait d'accord avec le principe du projet de loi», mais il a souligné qu'il aurait préféré avoir une plus grande marge de manoeuvre pour négocier le partage des déficits passés.

«Nous avons eu certains gains au cours des derniers jours qui permettent un partage 55%-45% des déficits, a-t-il dit. Je crois encore que le gouvernement aurait pu nous donner plus d'espace.» M. Pedneaud-Jobin dit aussi craindre l'impact du projet de loi sur le régime de retraite des cadres. D'après les calculs faits à Gatineau, un employé qui accepterait une promotion pour devenir cadre se retrouverait avec un moins bon fonds de pension. «Ça peut nuire à notre capacité de recruter», s'inquiète M. Pedneaud-Jobin.

Le maire ignore qu'elle sera la réaction des syndicats, mais il se dit prêt à négocier dès que les actuaires de la municipalité auront terminé l'analyse de ce qui convient maintenant d'appeler la Loi 3. «Nous allons négocier avec ce que nous avons entre les mains, a mentionné le maire. Il restera à voir la suite des choses pour nos partenaires syndicaux. Vont-ils vouloir aller vers des poursuites ou augmenter les moyens de pression? De notre côté, nous serons prêts à nous asseoir avec eux.»

Plus de détails dans l'édition du Droit du 5 décembre 2014

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer