Le début de la fin des Jays?

Les joueurs des Jays sont déçus, leurs partisans... (La Presse canadienne)

Agrandir

Les joueurs des Jays sont déçus, leurs partisans aussi.

La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Blue Jays ne participeront pas à la Série mondiale. Leur parcours s'est arrêté à la même place que l'an dernier, soit en série de championnat. Les Jays ont baissé pavillon devant les Indians et leur superbe personnel de releveurs, Andrew Miller en tête.

Les amateurs de baseball de Toronto sont déçus. Mais ils sont aussi inquiets. Parce que leur équipe risque de changer de visage la saison prochaine. À moins d'une surprise, ce sera bye bye Edwin Encarnation et Jose Bautista. La fenêtre sur la conquête d'une Série mondiale vient-t-elle de se refermer?

Peut-être pas. Les Jays seront encore solides sur la butte et, vous le savez comme moi, the name of the game is pitching. Les Indians en sont d'ailleurs la plus belle preuve.

Les Indians, d'ailleurs, représentent une sapré belle histoire. Levez le doigt ceux qui, avant le début de la série face aux Jays, pouvaient nommer plus de cinq joueurs de cette équipe. Non, il n'y en a pas une tonne...

Les Indians sont forts au monticule, ils savent comment fabriquer des points et ils sont très, très bien dirigés par l'ex-Expo Terry Francona, un des meilleurs gérants des grandes ligues.

Qu'ils affrontent les Cubs et les Dodgers, les Indians ont des chances.

J'aime beaucoup l'idée d'une Série mondiale Indians-Cubs. Deux vieux clubs, deux équipes qui n'ont pas gagné depuis longtemps, deux formations qui traînent une réputation «d'adorables perdants».

Les Jays sont éliminés, mais il nous reste encore de la bonne balle à regarder.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer