La page du Kid

Olivier Bernier: vers la Coupe du monde des quilles (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
danny gelinas chronique du kid
Danny Gélinas
La Voix de l'Est

Olivier Bernier: vers la Coupe du monde des quilles

Le quilleur Olivier Bernier tentera de se qualifier... (David Simard) - image 1.0

Agrandir

Le quilleur Olivier Bernier tentera de se qualifier en juillet à Winnipeg pour la Coupe du monde de bowling...

David Simard

Le jeune homme, dont je m'apprête à vous relater les exploits, je l'ai connu dès ma première assignation en tant qu'enseignant de 3e secondaire au Verbe Divin, il y a de cela une douzaine d'années. 

Étudiant dont les résultats étaient parmi les meilleurs de sa classe en plus d'être un athlète émérite, j'avais énormément de plaisir à le côtoyer.

C'est ainsi que lorsque mon supérieur immédiat de l'époque, Jean Striganuk (maintenant directeur-général du collège), me proposa de devenir le titulaire de l'un des groupes de 4e secondaire, je fis des pieds et des mains pour que ce même élève puisse faire partie du mien, car je savais que je pouvais toujours compter sur lui, tout comme lui savait pertinemment qu'il pouvait toujours compter sur moi. 

Bien qu'il soit maintenant âgé dans la mi-vingtaine tout en étant infirmier de profession et père d'un charmant petit bonhomme (Zac), Olivier Bernier et moi entretenons toujours aujourd'hui les mêmes genres de rapport. À chaque fois que je le rencontre, je retrouve encore cette franche camaraderie et ce sens de l'humour qui le caractérisent. 

Vous comprendrez alors qu'aussitôt que j'ai appris qu'il allait représenter le Québec au championnat canadien de bowling, étape nécessaire pour un laissez-passer en vue de s'assurer une place à la Coupe du monde, je me suis dit que je me devais de vous en faire part, ne serait-ce que pour donner de la visibilité à un garçon provenant d'une famille que j'ai toujours appréciée (son père Sylvain est également un excellent quilleur tandis que sa soeur cadette Karine a elle aussi pu bénéficier de la transmission de mes connaissances en Histoire).

Une première compétition nationale à Winnipeg

Qualifié pour le championnat canadien qui sera disputé à Winnipeg du 7 au 10 juillet prochain, Olivier a néanmoins dû passer l'étape des finales provinciales qui, elles, se sont déroulées dans un complexe qu'il connaît bien, soit le Quillorama de Granby le 29 avril dernier. 

« Nous étions en tout 13 finalistes et le fait de battre Patrick Daoust (figure bien connue de l'émission Champions des quilles présentée sur les ondes de TVA Sports) m'a donné un gros « boost ». J'ai encore de la difficulté à réaliser que je vais représenter le Québec au championnat canadien ! »

« Bien que j'en serai à une première compétition d'envergure au niveau national, je ne peux pas dire que je suis nerveux, du moins pour l'instant ! Mais une chose est sûre, je ne vais pas là pour jouer au touriste ! » de faire remarquer celui qui ,pour la durée de son périple, sera accompagné de son paternel.

Est-ce qu' il doit s'astreindre à un entraînement spécifique pour la circonstance  ? « Ma game est quand même bonne bien que je ne joue pas aussi souvent que je le voudrais. Tu comprendras qu'avec les responsabilités familiales, le travail et tout le tralala, les quilles n'ont plus le même rang qu'avant dans ma liste de priorités. Toutefois, j'ai confiance de bien performer, d'autant plus que ce devrait être possiblement ma première et dernière chance de pouvoir jouer dans une compétition aussi relevée... »

Alors, le moindre que l'on puisse faire, c'est de lui souhaiter la meilleure des chances...

Mon bon ami Michel Dorais serait-il un émule... (fournie) - image 2.0

Agrandir

Mon bon ami Michel Dorais serait-il un émule du chanteur Barry Manilow ?

fournie

On en jase autour d'un bon cigare

Mes espions ont récemment surpris le vice-président hockey de la LNAH, mon bon ami Michel Dorais, en plein concert. Il était alors en compagnie de plusieurs autres de ses potes et en profitait pour fêter le 50e anniversaire du très sympathique Jacques Favreau d'Acton Vale. 

Moi qui ai rencontré Jacques pour la première fois par hasard l'année dernière sur l'une des plages de Riviera Maya, je ne serais guère surpris d'apprendre que Michel aurait chanté au fêté le célèbre « Copacabana » popularisé par le chanteur Barry Manilow, Jacques adorant les voyages.... et surtout quand on connaît les talents de danseur de Michel !

Plus sérieusement, on me dit que les personnes présentes y ont vraiment passé du bon temps et c'est tant mieux ! Car connaissant Michel depuis une bonne dizaine d'années, je peux vous assurer qu'il est l'une des personnes que j'ai eu le plus de plaisir à côtoyer dans le merveilleux monde du sport.

D'ailleurs, je l'ai toujours dit : revenir dans le hockey dans un rôle de dirigeant, peu importe le circuit, Michel Boucher, Patrick Lachapelle, Yannick Savoie, Marco Bernard et Michel Dorais seraient probablement les cinq premières personnes à recevoir mon coup de téléphone...

*****

À chaque année, il y a des événements auxquels je souhaite participer à tout prix. Un de plus s'est ajouté à cette liste au printemps dernier, soit la journée « Entraide François Godbout » qui consiste en un tournoi de golf et une randonnée cycliste sur le site enchanteur du Domaine Château-Bromont. 

Grâce à l'invitation de Paul-Eloi Dufresne et de Richard Morasse qui sont devenus depuis des amis, j'y ai participé en juin 2015 et j'y avais rencontré des gens fantastiques.

Je vous invite donc à vous joindre à moi pour la 8e édition de cette grande fête qui se déroulera le 16 juin prochain.

Il est à noter que tous les profits seront versés aux écoles de Waterloo en vue faciliter l'accès des jeunes aux activités sportives et artistiques. 

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter l'une des personnes suivantes... Pour le golf : Paul-Éloi Dufresne : 450-539-1341 et le vélo : Richard Morasse 450-539-4038. 

*****

Si vous êtes de ceux qui considèrent - et avec raison d'ailleurs ! ! ! - les Oilers d'Edmonton et les Maple Leafs de Toronto comme de sérieux aspirants à la conquête de la Coupe Stanley en vue des prochaines saisons, je crois qu'il vous faudrait ajouter à cette liste les Sabres de Buffalo notamment en raison de la récente embauche de Jason Botterill en tant que directeur-gérant.

Faisant partie de cette nouvelle génération de gérants généraux qui ont gravi les échelons nécessaires pour accéder à ce poste, il jouit aussi d'une excellente éducation, étant également détenteur d'une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l'Université du Michigan.

Personnellement, j'ai connu cet ancien premier choix des Stars de Dallas alors qu'il a évolué pendant trois saisons avec l'équipe nationale junior, au milieu des années 90. Déjà adolescent, il possédait toute une « tête de hockey » en plus d'une impressionnante culture générale pour un jeune de cet âge. 

Depuis, nous nous sommes recroisés à de très nombreuses reprises dans les différents amphithéâtres et c'est toujours avec un grand plaisir que je revoyais ce bon vieux « Buttsy », lui qui jusqu'à son embauche était l'un des principaux architectes derrière les succès des Pingouins de Pittsburgh (il en était l'adjoint au directeur-général depuis 9 ans). 

Il va sans dire que je lui souhaite la meilleure des chances dans ses nouvelles fonctions...

Un peu d'humour

Au poste de police, un homme se présente en disant :

- J'ai appris que vous avez arrêté l'individu qui a cambriolé mon appartement la nuit dernière.

- En effet, dit le policier.

- J'aimerais vraiment le voir pour lui proposer un marché : je retire ma plainte s'il m'explique comment il a fait pour entrer chez nous en pleine nuit sans réveiller ma femme ! ! !




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer