La page du Kid

Un beau projet domiciliaire, un parcours amélioré et... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Un beau projet domiciliaire, un parcours amélioré et garder les plus bas prix de la région, tels sont les trois principaux objectifs à court et à moyen terme de Joslin Coderre, du Club de golf Granby St-Paul.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
danny gelinas chronique du kid
Danny Gélinas
La Voix de l'Est

Un projet domiciliaire de 4,5 millions au Granby St-Paul

Si vous êtes golfeur, vous avez certainement entendu cette rumeur des centaines de fois, elle qui circulait de nombreuses années, à l'effet que des promoteurs tentaient d'ériger un vaste projet domiciliaire le long du Club de golf Granby St-Paul. 

Le temps faisant son oeuvre, plusieurs en sont même venus à douter de sa faisabilité tant le projet tardait à se mettre en branle.

Les sceptiques seront donc confondus puisque pas plus tard que la semaine dernière, j'apprenais en primeur de la bouche même de son propriétaire, Joslin Coderre, que des dizaines de terrains sans service d'environ 40 000 pieds carrés, situés aux abords du club, seront mis en vente. D'ailleurs, une annonce devrait être faite en ce sens au cours des prochains jours. 

Des travaux en toute quiétude

« Au total, on parle d'une centaine de terrains qui seront vendus au public en plusieurs phases qui, elles, seront étalées sur une période de 5 ans. En ce qui concerne la première, elle va se retrouver sur des terrains inoccupés par le club, mais qui néanmoins seront adjacents au parcours », de préciser d'entrée de jeu l'homme d'affaires, tout me soulignant que les promoteurs concernés y investiront une somme d'environ 4,5 millions de dollars. 

« Avant toute chose, je tiens cependant à préciser qu'en aucun cas les travaux réalisés ne vont déranger nos nombreux golfeurs qui, eux, pourront toujours s'adonner à leur sport favori en toute quiétude », de poursuivre celui qui entend bien au cours des prochaines années redonner ses lettres de noblesse au Granby St-Paul tout en rêvant d'en faire une « communauté golfique », un peu à l'image de celle que l'on retrouve au Club de golf La Faune en banlieue de Québec.

Un parcours amélioré

Le connaissant depuis plusieurs années (j'ai même enseigné à sa fille aînée Mélodie, maintenant dans la vingtaine !), je sais que celui qui est également le proprio du Club Waterloo n'est pas dupe. S'il veut réaliser son rêve d'ériger une communauté autour du Granby St-Paul, il doit tout d'abord travailler à améliorer les conditions de jeu de son parcours, raison pour laquelle ses employés et lui se sont ardemment mis à la tâche dès l'automne dernier. 

« Dans un premier temps, en plus d'avoir investi une somme d'environ 50 000 $ afin de faire l'achat de machineries neuves, nous sommes à refaire la totalité des tertres de départ (que ce soit par de la pose de tourbe, de l'émondage, etc.), même chose en ce qui a trait à nos fosses de sable. Nous pouvons compter sur un beau design de terrain et nous voulons vraiment améliorer les conditions ! Ceci étant dit, nous tenons cependant à continuer d'offrir les meilleurs prix de la région » de conclure celui qui, d'ici 2022, devrait offrir au public un terrain de championnat de 18 trous au lieu des 36 déjà existants.

J'ai passé une très belle soirée en compagnie... (archives La Voix de l'Est) - image 2.0

Agrandir

J'ai passé une très belle soirée en compagnie du couple formé de la ravissante Kimberly Nadeau (sur la photo) et de son conjoint Greg Potvin.

archives La Voix de l'Est

On en jase autour d'un bon cigare

Tel que je vous l'avais promis lors de ma dernière chronique, je vais revenir cette semaine sur certaines rencontres effectuées durant le dernier gala de Génération Avenir qui s'est tenu récemment au centre des congrès du Castel. 

Parlant du gala comme tel où l'on en a profité pour remettre des prix aux jeunes entrepreneurs méritants de notre région, saviez-vous que le coordonnateur du jury, Jean-François Perreault, également représentant publicitaire de votre quotidien préféré, était l'un des membres fondateurs de Génération Avenir ? Quand une organisation connaît le succès, c'est habituellement parce qu'elle a pu compter sur des bases solides à ses débuts. 

Génération Avenir en est une autre preuve... 

Toujours au sujet du jury, j'ai également eu le plaisir de renouer avec la souriante Élaine Plamondon, elle que j'ai connue du temps où elle était directrice de la culture et de la vie communautaire à la ville de Bromont.

Besognant maintenant dans le département du marketing au Zoo de Granby, Élaine me mentionnait qu'elle s'y plaît énormément, elle qui y oeuvre depuis maintenant deux ans.

Si j'ai toujours eu beaucoup de plaisir à côtoyer son paternel Serge, qui est propriétaire du Club de golf Les Cèdres, j'ai eu le temps durant toute la soirée de faire plus ample connaissance avec la très élégante Kimberly Nadeau, puisqu'après les avoir rencontrés durant le cocktail, elle et son conjoint Greg Potvin (Vector Logistique) m'ont invité à prendre place à leur table durant la durée du gala. Bref, un couple très sympathique que celui des « Nadeau-Potvin ».

Toutefois, ce n'est pas le seul couple qui ait retenu mon attention, car si à juste titre celui formé de la notaire Marie-France Forand et de l'avocat Olivier Normandin est sans doute l'un des plus beaux « Power Couple » de Granby, qui sont un peu nos « Véro et Louis » à nous, leur relève semble assurée, car ce soir-là, c'était la première sortie publique d'un tout nouveau, celui formé par Antoine Senay-Latendresse (Tarzan studios) et de la très gentille Maggy Meier, une brillante étudiante en droit. 

Surveillez-les bien ces deux-là, ils vont assurément accomplir de grandes choses...

Un peu d'humour

Quelques évidences de la vie qui me sont transmises par mon ami Roger Landry :

1) Nous aimons tous dépenser afin de nous acheter des vêtements, mais on ne réalise pas que les meilleurs moments que l'on passe dans une vie sont sans vêtements...

2) Prendre une consommation bien froide par une journée chaude avec des amis est très agréable, mais avoir une amie chaude par une nuit froide après quelques consommations, ça n'a pas de prix...

3) Je n'ai pas vérifié si c'était vrai, mais ça semble réaliste : une étude récente aurait démontré que les femmes ayant un léger excédent de poids vivent plus longtemps que les hommes qui leur en font la remarque...




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer