La page du Kid

En compagnie du sommelier Alain Bélanger, le chef... (Archives, La Voix de l'Est)

Agrandir

En compagnie du sommelier Alain Bélanger, le chef François Côté (sur la photo), également propriétaire du restaurant L'Impérial à Granby, avait concocté tout un repas pour les nombreux convives.

Archives, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
danny gelinas chronique du kid
Danny Gélinas
La Voix de l'Est

Les sportifs réunis au Vins et Bouchées

Sylvain Gervais, de Commerce et tourisme Granby et... (Archives La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Sylvain Gervais, de Commerce et tourisme Granby et région, peut être bien fier de sa progéniture !

Archives La Voix de l'Est

M'étant adonné la semaine dernière aux traditionnelles prédictions qu'impose chaque début de saison de hockey, je me devais cette semaine de vous glisser quelques mots au sujet d'une activité à laquelle j'ai participé récemment - et que j'ai vraiment appréciée! -, soit la 13e édition du Vins et Bouchées au profit de la Fondation du Jardin zoologique de Granby.

J'y ai d'ailleurs rencontré bon nombre de sportifs et sportives de la région en plus, bien entendu, d'en avoir profité pour recueillir plusieurs potins.

En voici donc quelques échos:

Tout d'abord, l'événement qui affichait complet depuis plusieurs semaines a permis d'amasser la rondelette somme de 25 000 $, ce qui devrait permettre à la Fondation de poursuivre sa mission de «recherche, conservation et d'éducation». Il va sans dire que la soirée, dirigée de maître par le sommelier Alain Bélanger et le chef propriétaire du restaurant L'Impérial François Côté, a connu un énorme succès. Des vins de renom jumelés judicieusement à un excellent repas gastronomique de six services ont fait le bonheur de la centaine de convives.

..........................

La ravissante Geneviève Monty, de l'agence immobilière RE/MAX, m'y a notamment appris que son fils Gregory Lapointe allait désormais s'aligner pour l'équipe «Varsity» du Stanstead College, une formation qui, au cours des dernières années, a vu bon nombre de ses protégés être scrutés à la loupe par les équipes de la LNH.

Ambitionnant de porter dans quelques années les couleurs de l'une ou l'autre des prestigieuses institutions scolaires formant les cadres de la NCAA (National Collegiate Athletic Association) aux États-Unis, Gregory a ainsi rejoint à Stanstead un autre Granbyen, soit Kyle Morin, le fils de Styve, qui est un entrepreneur bien connu chez nous.

..........................

Un des beaux jeunes «power couples» de Granby, celui formé de la notaire Marie-France Forand et de l'avocat Olivier Normandin, revenait tout juste de deux semaines de vacances passées sous le chaud soleil de Pompano Beach en Floride. Olivier, un as golfeur, avait toutefois laissé ses bâtons à la maison étant donné que Marie-France ne pratique pas encore ce sport qui est pourtant l'une des passions de son conjoint. Cependant, avec la personnalité fantastique qu'elle possède, nul doute que le golf et elle ferait bon ménage, d'autant plus qu'en Olivier, elle aurait un excellent professeur à ses côtés...

.......................... 

Comme l'annonçait récemment La Voix de l'Est, Commerce et tourisme Granby et région tiendra en mai prochain une activité de type «gourmande» combinant des produits alimentaires, de micro-brasseries, des vins et du cidre - tant locaux que régionaux - sur le site de la place Johnson. Il va sans dire que l'auteur de ces lignes se fera un plaisir d'y assister et de vous en reparler...

..........................

Parlant de l'organisme Commerce et tourisme Granby et région, saviez-vous que son directeur général, Sylvain Gervais, était le papa de l'ex-défenseur de la LNH Bruno Gervais? Sylvain me disait que Bruno se plaisait énormément en Europe, lui qui poursuit sa carrière en Allemagne après avoir passé plusieurs saisons dans le circuit Bettman avec les Islanders de New York, le Lightning de Tampa Bay et les Flyers de Philadelphie.

Quant à lui, l'autre fils de Sylvain, Maxime celui-là, qui fut l'un de mes anciens étudiants au Collège Antoine-Girouard de Saint-Hyacinthe, vient tout juste de terminer son MBA à l'Université de Sherbrooke en plus de s'être joint au prestigieux cabinet d'avocats Lapointe Rosenstein Marchand Melançon de Montréal, l'un des plus importants cabinets juridiques indépendants du Québec. Inutile de vous dire que l'ami Sylvain doit certainement être très fier de sa progéniture. Ses deux garçons ont toujours su rester terre-à-terre malgré tous les succès qu'ils connaissent.

..........................

Une autre preuve que nous vivons dans un bien petit monde: à notre table, outre le directeur des ventes de ce quotidien, M. Sylvain Denault, on y retrouvait notamment le bijoutier Normand Déziel, la directrice des communications du cégep Lenina Alvarez ainsi que les représentantes publicitaires Marie-José Mercier et Eve Chamberland. Bref, une belle soirée passée en très agréable compagnie.

Au fil des dégustations, j'ai appris qu'Eve et moi avions été élevés à quelques rues l'un de l'autre - à une vingtaine d'années d'intervalle toutefois! - dans cette petite bourgade qu'est Shawinigan-Sud et que notre parcours scolaire fut le même (mêmes écoles primaires, même école secondaire et même collège) jusqu'à notre entrée à l'université!Que de souvenirs nous nous sommes remémorés!

Que de souvenirs se sont remémorés la pétillante... (Janick Marois) - image 2.0

Agrandir

Que de souvenirs se sont remémorés la pétillante représentante publicitaire Eve Chamberland et l'auteur de ces lignes...

Janick Marois

On en jase autour d'un bon cigare

Toutes nos félicitations à Mylène Brosseau, entraîneuse des Hirondelles en gymnastique en plus d'être enseignante en éducation physique à l'école de l'Orée des cantons à Waterloo, qui attend pour une seconde fois la venue de la cigogne, en novembre prochain. Inutile de mentionner que son conjoint, l'électromécanicien Bruno-Pierre Breault est aux anges!

..........................

Si jamais vous croisez le septuagénaire Philippe Turcotte, ne vous surprenez pas si vous le voyez s'entraîner au saut à la perche... C'est que lors de l'une de ses dernières rondes de golf de l'année, après qu'il eut frappé un long coup de départ, son décocheur (ou driver) lui a littéralement glissé des mains pour se retrouver dans le haut d'un arbre situé à proximité du tertre de départ.

Comme c'était beau de le voir sauter un fer à la main, afin de tenter de ramener ledit objet au sol...

Souriant comme toujours, Philippe en a ri un bon coup...

Un peu d'humour

Je joue au golf depuis 37 ans: pourtant, ce n'est que cet été que j'ai appris la distinction entre ce que l'on appelle «l'index» et le «handicap»:

* L'index est un nombre décimal, dont la valeur maximum est de 53,5. Il sert de comparaison entre les joueurs, quelle que soit la difficulté des terrains qu'ils jouent habituellement.

* Le handicap, c'est quand ma blonde m'empêche de jouer!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer