La page du Kid

Toute une personnalité que ce Danick Malouin !... (Danny Gélinas)

Agrandir

Toute une personnalité que ce Danick Malouin !

Danny Gélinas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Danny Gélinas
La Voix de l'Est

Une autre saison s'amorce dans la LNAH pour le granbyen Danick Malouin

Le couple formé de Jocelyne et de Bertrand... (Julie Fortin) - image 1.0

Agrandir

Le couple formé de Jocelyne et de Bertrand Hamelin a accompli toute une besogne à la tête de la ligue «Les tamalous» au Granby St-Paul.

Julie Fortin

Passionné mais réaliste!

Tout au long de mes nombreuses années passées dans le merveilleux monde du hockey, j'ai côtoyé bon nombre d'athlètes. Les stéréotypes de toutes sortes, je les ai rencontrés: du junior qui manque d'éducation au «hockey bum», en passant par le junior «premier de classe» futur leader de notre société jusqu'à l'espoir étiqueté «professionnel». Bref, je les ai tous vus.

Une des nombreuses facettes que j'appréciais de mon ancien travail de recruteur, c'était de revoir ces mêmes jeunes cinq ou dix ans plus tard afin de savoir quel genre de personne ils étaient devenus. Par exemple, si Kristopher Letang (qui fut notamment l'un de mes anciens étudiants du temps où j'enseignais au Collège Antoine-Girouard) représentait un jeune espoir qui ne pouvait rater son coup dans la LNH, le Granbyen Eric Castonguay, lui, de par sa personnalité fantastique, allait assurément devenir un bon père de famille de même qu'un bon citoyen. Et c'est ce qu'ils sont tous deux devenus.

Quelques années plus tard, un autre résident de Granby, Danick Malouin celui-là, allait suivre les traces de son concitoyen. N'ayant eu la chance, tout comme Castonguay, d'accéder au grand circuit, il est revenu dans ses terres où il aspire à devenir un enseignant en éducation physique au secondaire tout en continuant à jouer du hockey de haut calibre puisqu'il porte les couleurs des Marquis de Jonquière de la Ligue nord-américaine de hockey.

Mais pour ce futur bachelier de l'UQTR, le hockey demeure tout de même un mode de vie, car du chemin, il en a parcouru, sans toutefois avoir abandonné sa passion pour notre sport national. «D'autant que je me souvienne, j'ai toujours adoré le hockey. Quand j'ai quitté Granby pour aller jouer Midget Espoir à Drummondville, je me doutais bien que j'allais être un bout de temps sans revenir. À 16 ans, j'ai été repêché par le Rocket de l'Île-du-Prince-Édouard et j'ai joué 35 matchs lors de cette première saison. J'y ai beaucoup appris. Il fallait que je travaille ma patience et cela m'a amené énormément de maturité.»

«Deux ans plus tard, j'ai été échangé à Bathurst et ce fut fantastique, car pour la première fois, j'ai pu jouer en compagnie de mon jeune frère Jérémie qui venait tout juste d'être repêché par le Titan. Puis, à 20 ans, j'ai été impliqué dans une transaction avec les Remparts de Québec qui eux, en raison d'une surabondance de joueurs de cet âge, m'ont fait passer au Drakkar de Baie-Comeau. En décembre, le Drakkar m'a libéré: je suis allé terminer ma saison dans la Ligue Junior A de la Colombie-Britannique afin de parfaire mon anglais. Ensuite, j'ai joué un an universitaire à Thunder Bay pour enfin me retrouver avec les Patriotes de l'Université du Québec à Trois-Rivières.»

«Puis, encore une fois, une surabondance de joueurs à ma position a fait en sorte que j'ai abouti à Jonquière dans la LNAH en 2014 pour ensuite être échangé aux River Kings de Cornwall la même année. Je pensais vraiment y avoir fait ma niche, car j'y jouais de 30 à 35 minutes par match. Toutefois, le mois dernier, un manque de ressources a amené l'équipe à fermer ses portes et pour une deuxième fois, je me retrouve à Jonquière grâce au repêchage de dissolution des River Kings. Au moins, je vais pouvoir jouer à nouveau en compagnie de Jérémie, ce qui me plaît au plus haut point.»

«Mais une chose est certaine: j'adore le hockey et je vais jouer dans un bon calibre tant que je vais pouvoir le faire. Mes illusions étant derrière moi, je veux me concentrer sur ma carrière et c'est ce qui est le plus important...», de conclure ce jeune homme très lucide et à la personnalité très attachante.

Le début de la saison dans la LNAH étant prévu pour le 7 octobre, on ne peut souhaiter que la meilleure de chances à celui qui le matin de notre entrevue arrivait tout juste de Trois-Rivières afin d'effectuer une suppléance pour ensuite remettre le cap sur le Saguenay en après-midi!

On en jase autour d'un bon cigare

Mon ami Stéphane Morin m'apprend qu'il ne reste que quelques places disponibles pour l'Omnium Du Rocher qui aura lieu samedi prochain, le 1er octobre sur les allées du Club de golf qui porte le même nom. Le coût du billet a été fixé à 100$ pour les membres et 120$ pour les non-membres, ce qui inclut le brunch, le golf et la voiturette (départ selon la formule «shot-gun» à 10 h 30) ainsi qu'un souper terre et mer «7 services».

De plus, chaque participant aura la chance de se mériter l'un des nombreux cadeaux d'une valeur allant de 500 à 1800 dollars dont un abonnement d'un an «plein privilège» à ce club, un crédit-voyage de 1000 dollars offert par Voyages Gendron, la somme de 1000 dollars comptant, un téléviseur haut de gamme «4K», etc.

Les personnes intéressées peuvent s'inscrire en téléphonant au 450-777-5888. C'est donc un rendez-vous!

 .........................

Dans un autre ordre d'idées, mon ami et ancien patron Pierre Labbé me demande de vous annoncer que des séances de hockey libre pour les 65 ans et plus se dérouleront les lundis et mercredis au centre sportif Léonard-Grondin, et ce, à compter du 3 octobre prochain. Les heures restant à être déterminées, il en coûtera toutefois 5,25$ pour 90 minutes de jeu. Les intéressés peuvent contacter Pierre pour de plus amples informations en composant le 450-405-6339.

 .........................

C'est dans la joie et la bonne humeur que s'est clôturée, vendredi le 16 septembre dernier au Granby St-Paul, la saison de golf des «Tamalous». Il s'agit d'une ligue mixte d'environ 55 joueurs ou règne la bonne humeur.

Leur dernière rencontre de l'année s'est déroulée sous la forme d'olympiades avec une remise de médailles et de nombreux jeux se sont tenus à chaque trou. Bravo aux gagnants et à tous les participants.

Les différents joueurs - avec la très sympathique Julie Fortin en tête - m'ont demandé de remercier particulièrement les deux responsables, Jocelyne et Bertrand Hamelin (photo) ainsi que leurs précieux commanditaires, c'est-à-dire le club de golf Granby St-Paul, Chagnon Honda, La Caisse Desjardins, Broderie de L'Estrie, Reebok, Restaurant Egg Oasis et le Salon de coiffure signé J.

Un peu d'humour

Un homme voit un de ses copains avec deux bouteilles de Channel n°5. Curieux, il lui demande: - Pour qui sont ces bouteilles qui coûtent si cher?

- C'est pour ma belle-mère.

- Tu dois l'aimer vraiment ta belle-mère!

- Ben non, l'autre jour, elle m'a dit qu'elle donnerait la moitié de sa vie pour l'une de ces bouteilles, alors je lui en ai ramenée deux!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer