Andreescu et Wozniak prennent la porte

Première favorite, Bianca Andreescu (notre photo) a subi... (Sarah-Jäde Champagne)

Agrandir

Première favorite, Bianca Andreescu (notre photo) a subi une élimination surprise aux mains de sa compatriote Katherine Sebov.

Sarah-Jäde Champagne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Coup de théâtre, jeudi au Challenger de Granby. Première favorite du tournoi, Bianca Andreescu a subi une élimination surprise aux mains de sa compatriote Katherine Sebov. La Québécoise Aleksandra Wozniak s'est également vu indiquer la sortie.

Dans un match étonnamment présenté sur un court secondaire, Sebov a d'abord remporté la première manche au bris d'égalité. Tirant de l'arrière dans le second set, Andreescu a bien tenté une remontée, sauvant notamment une balle de match à 5-4. 

De trop nombreuses fautes directes ont toutefois plombé les espoirs de la 163e raquette mondiale. « J'ai travaillé tellement fort sur ce coup ! », s'est exclamée l'athlète de 17 ans après avoir bousillé un coup droit.

Tout juste après avoir concrétisé sa victoire (7-6 et 7-5), Sebov a semblé submergée par l'émotion. « Je connais très bien Bianca, et je sais que mon jeu fonctionne bien contre le sien. Je n'avais rien à perdre. Je pouvais frapper librement. J'ai tout donné, toute ma combativité », a indiqué l'Ontarienne de 18 ans, qui occupe le 289e rang mondial.  

La Voix de l'Est a tenté à plusieurs reprises d'obtenir les commentaires d'Andreescu, en vain. Son entraîneur, André Labelle, a néanmoins partagé son analyse. « Avec 11 doubles fautes, c'est dur de gagner ton service. Elle a perdu un peu de rythme avec ça », a-t-il observé. 

Le Challenger a essuyé une autre lourde perte en fin de soirée, puisque Aleksandra Wozniak a été malmenée 6-0 et 6-4 par l'Allemande Sarah Rebecca Sekulic. « Mon adversaire jouait vraiment dans sa zone. Elle a commencé le match en force. Elle visait les lignes, en étant très agressive. Elle m'a vraiment surprise », a reconnu la Blainvilloise, qui a récemment triomphé du côté de Gatineau. La météo ayant été capricieuse, le dernier jeu du match a été disputé après une pause d'une heure due à la pluie.

Outre Andreescu, deux autres joueuses du top 4 féminin sont tombées au combat jeudi. Cristiana Ferrando a d'abord déjoué les pronostics en renversant Chloé Paquet (no 2). Un peu plus tard, la qualifiée Jessika Ponchet a eu raison d'Olivia Rogowska (no 4).

Par ailleurs, l'aventure granbyenne d'Elena Bovina est terminée, elle qui s'est inclinée en trois manches contre la jeune Marie Bouzkova (no 2). La Russe tente de trouver les sensations qui l'ont mené au 14e rang mondial en 2005.

Kavcic et Polansky avancent

Les organisateurs du Challenger sont sans doute soulagés de savoir que les deux favoris masculins sont passés en quarts de finale. 

Première tête de série, Blaz Kavcic s'est débarrassé de l'Australien Liam Broady en deux manches de 6-4 et 7-5. Pour sa part, le Canadien Peter Polansky (no 2) s'est imposé 6-4, 3-6 et 6-0 contre le Colombien Alejandro Gonzalez.

En action dans le premier match de la journée sur le court central, l'Ontarien Brayden Schnur a causé une belle surprise en venant à bout du 3e favori, le Japonais Go Soeda. Les deux autres Canadiens à l'horaire, Steven Diez et Samuel Monette (par abandon) ont été éliminés.

Au moment de mettre sous presse, la coqueluche Denis Shapovalov venait tout juste de remporter son match contre l'Indien Yuki Bhambri. La marque finale a été de 4-6, 6-0, 6-3.

Triste fin pour Bester

C'est maintenant confirmé : Philip Bester a donné ses derniers coups de raquette au Challenger de Granby. Déjà sorti en simple, le Britanno-Colombien a également dû renoncer au double jeudi en raison d'une blessure. Bester a annoncé mercredi soir qu'il prendra sa retraite à la fin août. 

Triple champion en double et finaliste en simple au Challenger, Bester aura certainement gagné le respect des amateurs de la région. « C'est triste de savoir que je ne jouerai plus ici, mais je devrai revenir en visite. J'adorais le support de la foule ici. C'était un de mes tournois préférés », a-t-il répété.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer