Brady, la nouvelle reine du Challenger

L'Américaine de 21 ans Jennifer Brady est devenue... (Sarah-Jäde Champagne)

Agrandir

L'Américaine de 21 ans Jennifer Brady est devenue dimanche la nouvelle championne en titre du Challenger de Granby.

Sarah-Jäde Champagne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Jennifer Brady a complété le doublé américain au Challenger de Granby dimanche en raflant les grands honneurs du tableau féminin. La 147e joueuse mondiale et 3e tête de série a disposé de la Biélorusse Olga Govortsova en deux manches de 7-5 et 6-2 en finale.

Malgré trois interruptions en raison de la pluie qui s'est abattue sur le court central, Brady n'a jamais ralenti la cadence face à sa rivale qu'elle a brisée à quatre reprises pour mettre la main sur le titre.

«Je voudrais remercier les commanditaires, les chasseurs de balles, les arbitres et tous ceux qui ont permis à ce tournoi d'avoir lieu. C'était ma première présence à Granby et j'ai vraiment apprécié mon séjour ici. Merci aussi à la foule qui est venue ici et qui est restée (malgré les averses)», a commenté la nouvelle championne du Challenger.

L'Américaine âgée de 21 ans, qui avait eu raison d'Aleksandra Wozniak en demi-finale, a bien utilisé la puissance de son coup droit pour se forger une avance de 5-3 au premier set. La fluidité de ses frappes contrastait avec les coups de Govortsova, qui ont souvent manqué de précision.

Coupable de plusieurs fautes directes, Govortsova a d'ailleurs vite montré des signes d'impatience après avoir vu plusieurs de ses coups aboutir dans le filet. La 167e joueuse au monde s'est néanmoins ressaisie en fin de première manche en remportant trois jeux consécutifs.

La Biélorusse s'est cependant fait ravir son service par Brady alors qu'elle tentait de forcer la tenue d'un bris d'égalité. Elle ne s'en est jamais remise par la suite. «J'avais un peu les pieds lourds aujourd'hui (dimanche). Je n'ai pas été assez agressive, ce qui lui a laissé plus de temps pour me renvoyer la balle», a-t-elle résumé à sa sortie du court.

Les deux joueuses ont fini la partie avec six as et elles ont chacune commis quatre doubles fautes. Govortsova, qui s'est aussi inclinée en finale du double féminin à Granby, n'a toutefois brisé le service de son adversaire qu'à une seule reprise à la fin du premier set.

«C'était la première fois que je jouais contre Jennifer. Je crois qu'elle était fin prête pour la finale alors que j'étais un peu fatiguée d'avoir joué en simple et en double. J'ai connu un bon parcours malgré tout. Je vais simplement essayer de faire mieux la prochaine fois», a noté la joueuse de 27 ans, qui dit avoir connu des hauts et des bas cette saison après avoir été ennuyée par diverses blessures au cours des derniers mois.

Brady a quant à elle remporté son deuxième challenger de la saison après avoir triomphé à Indian Harbour Beach, en Floride, en mai dernier. Sa victoire lors de la grande finale lui a permis de s'enrichir de 7600$ US.

Parions qu'elle souhaite suivre les traces de la Britannique Johanna Konta, qui s'est propulsée en un an du 126e au 14e rang mondial après avoir triomphé à Granby en 2015.

«Je suis très excitée de repartir d'ici avec le titre de championne. Je gagne définitivement beaucoup de confiance grâce à cette victoire et j'espère que ça me permettra de bien performer jusqu'au US Open», a confié Brady.

La Québécoise Aleksandra Wozniak, qui s'est inclinée en deux manches de 7-5 et 6-1 face à Brady samedi, s'est également dite très satisfaite de sa première participation au Challenger de Granby. «Ça a été une très belle expérience. À Granby, c'est comme une famille. Les gens sont vraiment chaleureux. J'ai vraiment apprécié ma semaine ici.»

«C'est sûr que je suis déçue d'avoir perdu aujourd'hui (samedi) à la maison, mais je suis contente de ma semaine. Je n'avais pas été en demi-finale depuis longtemps et je reviens de loin suite à mon opération à l'épaule droite. Je vais continuer à travailler fort et tenter de construire là-dessus», a noté la joueuse de 28 ans qui aspire à se hisser à nouveau dans le top-25.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer