Arevalo et Tiafoe accèdent à la finale du Challenger de Granby

Le Salvadorien Marcelo Arevalo célèbre après avoir remporté... (photo Sarah-Jäde Champagne)

Agrandir

Le Salvadorien Marcelo Arevalo célèbre après avoir remporté un jeu en demi-finale du Challenger de Granby.

photo Sarah-Jäde Champagne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) La finale masculine de la 21e édition du Challenger de Granby opposera dimanche le Salvadorien Marcelo Arevalo à l'Américain Frances Tiafoe.

Arevalo, 119e joueur mondial, s'est imposé en trois manches de 6-1, 2-6 et 6-1 face à Sekou Bangoura samedi en demi-finale. Les deux joueurs se sont livré une chaude lutte qui a tourné en faveur du Salvadorien à partir du 3e set.

«J'ai bien joué, j'ai bien servi. J'ai été constant tout au long de la semaine jusqu'ici. Je mets beaucoup de puissance dans mon premier service et je pense que ça a été la clé de mon succès ici», a noté Arevalo.

Malgré une légère blessure au poignet qui a nécessité la visite du soigneur, le Salvadorien s'est battu pour gagner chacun des points chutant même au sol à deux reprises. Il l'a finalement emporté au terme d'une heure et 43 minutes de jeu face à Bangoura qui figure au 178e rang mondial.

«Sakou a été l'un des bons joueurs du tournoi. Il méritait d'être dans les demi-finales. Le match aurait vraiment pu aller d'un côté comme de l'autre. Heureusement, c'est moi qui ai eu le meilleur cette fois», s'est réjoui le joueur de 25 ans.

Le grand athlète de 6'4'' était bien entendu très heureux d'avoir la chance de rafler les grands honneurs du tournoi dimanche. «Je n'ai pas la chance de participer à des finales chaque semaine alors je vais essayer d'en profiter le plus possible et bien entendu de gagner également.»

Victoire de Tiafoe

Pour sa part, Tiafoe, 149e mondial, a remporté son duel contre le Japonais Yasutaka Uchiyama, issu des qualifications, en deux manches de 6-3 et 7-6.

«J'ai bien utilisé mon service dans ce match. Vers la fin, c'est devenu plus venteux et nous avons tous deux eu plus de difficulté à frapper la balle, mais j'ai gardé mon focus et j'ai bien profité de mes chances quand elles se sont présentées», a résumé l'Américain.

Âgé de seulement 18 ans et considéré par plusieurs comme une star en devenir du tennis américain, Tiafoe a bien pris soin de ne pas prendre Uchiyama à la légère.

«Il m'a battu il y a quelques semaines à peine alors je savais qu'il allait m'offrir une bonne opposition. Je suis content d'avoir gagné cette fois et très heureux d'atteindre la finale.»

«Ce sera ma 7e finale en carrière, mais je n'ai toujours pas gagné de challenger. Je vais tout laisser sur le court et j'espère bien décrocher mon premier titre ici à Granby», a-t-il ajouté.

Finales du double

Le Brésilien Guilherme Clezar et le Colombien Alejandro Gonzalez sont par ailleurs devenus les nouveaux champions en double du Challenger après avoir remporté la finale 3-6, 6-1 et 12-10 face à la paire indienne formée de Sanam Singh et Saketh Myneni.

Chez les femmes, toujours en double, l'Américaine Jamie Loeb et la Belge An-Sophie Mestach qui jouaient ensemble pour la toute première fois ont remporté la finale féminine en deux manches de 6-4, 6-4 contre l'Israélienne Julia Glushko et la Biélorusse Olga Govortsova.

Govortsova, 167e joueuse mondiale, prendra également part à la finale en simple dimanche alors qu'elle affrontera l'Américaine Jennifer Brady.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer