«Une saison très satisfaisante» pour Steve Bernard

Steve Bernard n'a pas caché ses émotions après... (Joe Labrie)

Agrandir

Steve Bernard n'a pas caché ses émotions après avoir conquis le titre à l'Autodrome Drummond le week-end dernier.

Joe Labrie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Steve Bernard est toujours à la poursuite de son premier championnat en modifié à l'Autodrome Granby, mais il collectionne les titres ailleurs.

Après avoir remporté son deuxième championnat de suite au RPM Speedway de Saint-Marcel, il a raflé son troisième titre en quatre ans à l'Autodromme Drummond le week-end dernier. Et à voir les clips qui ont circulé sur le web, il était très heureux.

« Quand la saison commence, tu vises un championnat, explique Bernard. Alors, quand tu en gagnes deux, tu peux dire mission accomplie... et plus encore. Oui, c'est une saison très satisfaisante. »

À Granby, Bernard a fini quatrième au classement. Il a eu de bons moments et des moins bons, avoue-t-il.

« Mais à la fin, j'aimais beaucoup comment se comportait la voiture. Je pense qu'on a trouvé quelque chose en prévision de la saison prochaine. Granby, c'est une piste difficile et ça fait des années qu'on travaille pour résoudre l'énigme. Mais je sens que ça s'en vient. »

À chaque année, le pilote de la voiture no54 répète à qui veut l'entendre qu'il a très hâte de gagner chez lui, à Granby. Il le répète parce qu'il y a toujours quelqu'un pour lui poser la question.

« J'ai hâte de gagner chez nous, c'est clair. C'est un rêve qui va finir par se réaliser, je le sais. Quand ? Peut-être l'an prochain... »

Il y en a un autre qui a très hâte que Bernard triomphe à Granby : son père Jocelyn, son chef d'équipe.

« Mon père, c'est mon partenaire et mon mentor. On me demande parfois s'il va continuer longtemps. Encore cette semaine, il faisait des plans en vue de la prochaine saison. Je pense que je vais encore pouvoir compter sur lui pendant un p'tit bout parce que la passion est encore là. »

Le pur plaisir des gros blocs

Steve Bernard va ressortir sa voiture à moteur gros bloc vendredi soir alors que les bolides de la série SuperDIRTcar vont s'arrêter à l'Autodrome pour une deuxième fois cette saison. En juillet, il n'avait pas fini l'épreuve, mais il s'était repris à Drummondville, le lendemain, en montant sur la troisième marche du podium.

« Quand je sais que je vais conduire en gros bloc, je suis heureux comme un enfant, mentionne-t-il. Les gros blocs, c'est tellement, tellement l'fun. C'est du pur plaisir. »

Les courses au championnat étant chose du passé, Bernard va courir sans pression, ou presque, autant à Granby vendredi ainsi qu'au RPM Speedway samedi.

« C'est encore plus agréable dans ce temps-là parce que tu cours uniquement pour gagner. Tu y vas à fond la caisse et tu ne te poses pas de questions. C'est parfait. »

Matt Sheppard avait triomphé à Granby en juillet. Il est deuxième au classement, derrière Billy Decker. Les deux sont attendus vendredi, tout comme Brett Hearn, toujours aussi populaire en ville, qui est troisième.

« On va s'amuser ! », promet Steve Bernard.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer