NFL: plusieurs équipes peuvent l'emporter dans la Nationale

Le quart des Falcons Matt Ryan, le joueur... (Associated Press)

Agrandir

Le quart des Falcons Matt Ryan, le joueur le plus utile de la dernière saison, possède un bon groupe de receveurs et de porteurs de ballon pouvant inscrire 40 points lors de chaque match.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Barry Wilner
Associated Press

Bien que les Patriots de la Nouvelle-Angleterre devraient dominer l'Association Américaine, la Nationale est aussi ouverte qu'Odell Beckham fils puisse l'être sur un long jeu de passe.

Évidemment, il y a des favoris, comme les Falcons d'Atlanta, qui devrait se servir de leur hécatombe au dernier Super Bowl comme source de motivation. Les Seahawks de Seattle semblent les meilleurs de la section Ouest alors que les Giants de New York apparaissent dangereux dans l'Est.

Personne ne souhaite s'y rendre l'hiver, mais la ville de Green Bay et ses Packers devraient remporter la section Nord.

Ce qui se produira à Atlanta sera très intrigant, alors que les Falcons inaugureront leur nouveau stade et voudront effacer quelques mauvais souvenirs. Leur donner sans gêne le titre de la section Sud et même le titre de la Nationale reste malgré tout une prédiction audacieuse.

Section Sud

Il s'agit probablement de la section la plus relevée de la Nationale. Les quatre équipes ont de grosses attentes et quelques faiblesses notoires.

Pour les Falcons, si nous ne parlons pas de l'aspect mental, il restera à savoir à quel point la défensive s'est améliorée autour du dangereux Vic Beasley fils. L'ajout du plaqueur Dontari Poe et de l'ailier recrue Takkarist McKinley devrait aider la pression sur les quarts adverses, mais les secondeurs devront être meilleurs.

Ceci étant dit, le quart Matt Ryan, le joueur le plus utile de la dernière saison, possède un bon groupe de receveurs et de porteurs de ballon pouvant inscrire 40 points lors de chaque match.

La performance décevante au Super Bowl des Panthers de la Caroline s'est fait sentir l'an dernier et Ron Rivera est trop bon comme entraîneur-chef pour laisser cette situation affecter ses troupes une deuxième saison de suite. Cam Newton connaîtra une bonne campagne si son bras est en santé et le jeu au sol sera plus imprévisible grâce à la recrue Christian McCaffrey. La défensive inclut les excellents Luke Kuechly et Thomas Davis.

Les Buccaneers de Tampa Bay sont à la recherche d'une aussi bonne base en défensive, alors que leur attaque fera peur à ses rivaux. Surveillez le demi inséré recrue O.J. Howard, qui est le favori pour remporter le titre de recrue offensive de l'année.

Les Saints de La Nouvelle-Orléans sont sur une séquence de trois saisons avec un dossier de 7-9. Une quatrième de suite, alors que Drew Brees est au poste de quart, pourrait sonner le glas de l'entraîneur-chef Sean Payton, qui aura besoin de sa défensive.

Section Ouest

La seule équipe qui peut rivaliser avec les Seahawks s'avère les Cardinals de l'Arizona. Les Cardinals viennent cependant de connaître une saison en deçà de leurs attentes.

Si Carson Palmer rebondit, David Johnson continue d'être le porteur de ballon le plus polyvalent et que Larry Fitzgerald reste l'ombre de lui-même, les Cardinals pourraient causer des problèmes aux Seahawks. La formation de l'Arizona a été éprouvée par les blessures en 2016 et sa profondeur est questionnable.

Les Seahawks ont aussi eu leurs problèmes au niveau des blessures, mais ils ont tout de même accédé aux séries. Le jeu au sol s'est amélioré grâce au retour de Thomas Rawls et la signature d'Eddie Lacy. La défensive reste très terrifiante.

Oubliez les Rams de Los Angeles et les 49ers de San Francisco.

Si l'efficace recrue Dak Prescott réussit à connaître... (Associated Press) - image 4.0

Agrandir

Si l'efficace recrue Dak Prescott réussit à connaître une bonne deuxième saison, les Cowboys seront dangereux.

Associated Press

Section Est

Durant l'année au cours de laquelle Jerry Jones a été intronisé au Temple de la renommée du football, est-ce que les Cowboys de Dallas peuvent tout rafler?

Attendez ! Les Cowboys pourraient ne pas terminer au sommet de leur section.

Alors que les Cowboys pourraient faire un pas de recul, ou peut-être plusieurs si le porteur de ballon Ezekiel Elliott doit purger les six parties de sa suspension, les Giants font un bond en avant. En Beckham fils, Brandon Marshall et le demi inséré recrue Evan Engram, le quart Eli Manning a plusieurs bonnes cibles. Le jeu au sol des New-Yorkais soulève quelques questionnements, mais personne ne conteste la capacité de la défensive de Steve Spagnuolo de contrer les jeux de course.

Évidemment, si l'efficace recrue Dak Prescott réussit à connaître une bonne deuxième saison, les Cowboys seront dangereux. Leur problème reste en défensive, même si Sean Lee est un secondeur étoile.

L'année 2018 des Eagles de Philadelphie pourrait être spéciale. Pour l'instant, le développement et maintenir une fiche de plus de ,500 devraient toutefois être les objectifs.

Les Redskins de Washington paient le quart Kirk Cousins comme s'il était une combinaison de Tom Brady et d'Aaron Rodgers. Les Redskins auront besoin d'une production de Cousins digne des deux autres pour rester hors du dernier rang.

Section Nord

Les Lions de Detroit et les Vikings du Minnesota ont construit leur formation pour défier les Packers, mais ça ne devrait rien y changer.

Pas si Rodgers est en santé et s'il développe une belle chimie avec le demi inséré Martellus Bennett, une des meilleures acquisitions de la saison morte de la NFL. Pas si les secondeurs restent en santé et surtout pas si les Packers retrouvent leur forme d'après la 10e semaine, quand ils avaient gagné six parties de suite pour accéder aux éliminatoires.

Si les Vikings trouvent de l'équilibre en attaque pour aller avec leur excellente ligne défensive, ils pourraient participer aux séries. Les Vikings devraient être puissants au sol, avec Latavius Murray et la recrue Dalvin Cook, mais le jeu aérien devra être plus constant et être plus menaçant lors des longues passes. Ils pourraient mener la NFL au chapitre des sacs du quart.

Les Lions ont rebondi en 2016 et ils devront éviter les pièges cette saison. Les améliorations à la ligne offensive pourraient aider le jeu au sol et Matthew Stafford est un quart qui mérite d'importantes sommes d'argent. La défensive ne présente rien d'excitant, cependant.

Les Bears de Chicago ne ressembleront pas quant à eux aux Cubs ou aux Blackhawks des dernières années.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer