Malade, Ranger rate la course d'Edmonton

Les médecins ont interdit à Andrew Ranger de... (Photo Marie-Noëlle Lajoie, collaboration spécale)

Agrandir

Les médecins ont interdit à Andrew Ranger de piloter sa voiture.

Photo Marie-Noëlle Lajoie, collaboration spécale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Edmonton) Malade, Andrew Ranger n'a pas pris le départ de l'épreuve de la série canadienne de NASCAR présentée samedi soir sur l'ovale d'Edmonton.

Ranger s'est effondré à la suite des pratiques tenues en début d'après-midi. Bien qu'ils croyaient qu'il était simplement déshydraté, les gens de son équipe l'ont conduit à l'hôpital. Mais les médecins ont ensuite diagnostiqué un empoisonnement alimentaire et ont interdit au Granbyen de piloter sa voiture.

«C'est la première fois que je rate une course, a expliqué Ranger d'une voix plutôt faible lorsque joint à l'hôpital. Je suis très déçu, mais en même temps, je ne me sens vraiment pas bien...»

Ranger, qui devait aller faire de la promotion pour son commanditaire Mopar en début de semaine à Toronto, a plutôt dû prendre l'avion et rentrer directement à la maison en soirée

L'Ontarien Larry Jackson, qui pilote à temps partiel à l'intérieur de la série Pinty's, conduisait la Dodge Challenger no. 27 samedi soir. Il s'est qualifié 15e.

En faisant impasse sur l'épreuve d'Edmonton, Ranger peut ainsi dire adieu à la possibilité de remporter le championnat de la série canadienne de NASCAR. Il était sixième au classement.

Après avoir triomphé et avoir fini troisième à Saskatoon, Alex Labbé a été le plus rapide lors des qualifications au Edmonton International Raceway.

 Tous les détails dans La Voix de l'Est de lundi.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer