Challenger: Shapovalov s'incline contre Polansky

Le Canadien Peter Polansky (à gauche) a indiqué... (Sarah-Jäde Champagne)

Agrandir

Le Canadien Peter Polansky (à gauche) a indiqué la sortie à son jeune compatriote Denis Shapovalov, samedi en demi-finale du Challenger de Granby.

Sarah-Jäde Champagne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) En contrôle durant l'essentiel du match, le Canadien Peter Polansky a vaincu son jeune compatriote Denis Shapovalov, samedi en demi-finale du Challenger de Granby.

La jeune sensation Katherine Sebov n'a pas déçu... (Sarah-Jäde Champagne) - image 1.0

Agrandir

La jeune sensation Katherine Sebov n'a pas déçu ses nombreux admirateurs sur le court central.

Sarah-Jäde Champagne

Acculé au pied du mûr, Shapavalov (4e tête de série) a tenté un lob audacieux dans le dernier jeu de la partie. Mais Polansky (2e favori) n'a pas bronché, plaçant plutôt un smash fatal. « J'ai vu l'espace disponible, et je n'avais plus qu'à placer la balle », a raconté le vétéran. 

Vainqueur au compte de 6-2 et 7-5, Polansky a ainsi vengé le revers subi contre Shapovalov dimanche dernier en finale du Challenger de Gatineau. « Je crois que son service n'était pas aussi efficace qu'à Gatineau, où la balle rebondissait très, très haut. Ici, le court est un peu plus rapide. La plupart du temps, j'étais capable de mettre ma raquette sur la balle pour le forcer à jouer de la ligne de fond. Je crois que ça a fait une énorme différence », a analysé Polansky, classé 118e au monde. 

En finale pour un troisième tournoi de suite, Polansky confirme qu'il joue probablement le meilleur tennis de sa carrière.

Après avoir longtemps fait patienter les représentants de la presse écrite, Shapovalov a d'ailleurs donné tout le crédit à son adversaire du jour. « C'est décevant de perdre. Mais je préfère m'incliner contre un Canadien, surtout un bon gars comme Peter. (...) Je pense qu'il a simplement été meilleur que moi », a commenté l'athlète de 18 ans. 

Dans l'autre demi-finale masculine, le défi s'est finalement avéré trop grand pour Brayden Schnur face au premier favori Blaz Kavcic. Souvent pris à contre-pied et multipliant les fautes directes dans le filet, l'Ontarien s'est incliné en deux manches de 6-2. 

« Je crois que j'ai très mal servi aujourd'hui. Le reste de mon jeu n'était pas mauvais, mais c'est tellement important de bien commencer les points. Je n'étais pas à 100 %, pas très incisif. Et il a pu en profiter », a-t-il indiqué. 

Tout compte fait, Schnur est néanmoins satisfait de son parcours à Granby, lui qui n'avait jamais atteint les demi-finales d'un Challenger.

Sebov en finale !

Chez les dames, la jeune sensation Katherine Sebov n'a pas déçu ses nombreux admirateurs en début d'après-midi sur le court central. 

Opposée à la qualifiée française Jessika Ponchet, l'Ontarienne de 18 ans a d'abord effacé un retard de 4-1 dans la première manche. Sebov a ensuite placé plusieurs passings du revers pour concrétiser une victoire de 6-4 et 7-5. 

Dimanche, Sebov participera donc à sa toute première finale dans un Challenger. « Je ne dirais pas que c'est complètement inattendu. Mais évidemment, ça me fait plaisir. Je n'ai pas eu tellement de succès cet été. Donc de participer à la finale, c'est une très belle sensation», a reconnu la 289e joueuse au monde. 

L'autre match du carré d'as féminin a pris fin abruptement. Seule favorite encore dans la course, la Tchèque Marie Bouzkova a dû se retirer après avoir perdu le premier set contre l'Italienne Cristiana Ferrando. « C'est une blessure (à une jambe) que je traine depuis le deuxième tour. Je ne pouvais pas prendre la chance de l'aggraver », a expliqué la deuxième tête de série.

Éloignée des projecteurs depuis le début du tournoi, Ferrando (354e au monde) a affronté trois joueuses mieux classées en route vers la finale. 

Second titre en double pour Zhao 

Par ailleurs, l'action en double a pris fin samedi avec la présentation des deux finales. 

Du côté féminin, la Canadienne Carol Zhao et l'Australienne Ellen Perez ont remporté un premier titre conjoint en dominant la Chilienne Alexa Guarachi Mathison et l'Australienne Olivia Tjandramulia en deux manches de 6-2.

Chez les hommes, l'Américain Jackson Withrow et le Britannique Joe Salisbury ont été couronnés champions. Ces derniers ont arraché le bris d'égalité décisif contre l'Uruguayen Marcel Felder et le Japonais Go Soeda.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer