La saison «très importante» de Christophe Normand

Après avoir joué toutes les rencontres des Blue... (Johany Jutras)

Agrandir

Après avoir joué toutes les rencontres des Blue Bombers la saison dernière comme partant, Christophe Normand semble en bonne position pour faire de même en 2017.

Johany Jutras

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Christophe Normand entreprend sa troisième saison dans l'uniforme des Blue Bombers de Winnipeg. Une saison qu'il qualifie lui-même de « très importante » puisqu'il en est à sa dernière année de contrat.

« L'idée n'est pas de se mettre trop de pression sur les épaules, mais reste que je dois connaître une bonne saison si je veux que l'aventure se poursuive », a expliqué le Bromontois à la suite de la séance d'entraînement de son équipe, mardi après-midi.

Les Bombers ont remporté deux de leurs trois premiers matchs, chaque fois avec Normand au poste de centre-arrière. L'ancien du Rouge et Or de l'Université Laval a joué toutes les rencontres de son équipe la saison dernière comme partant et il semble être bien parti pour faire de même en 2017.

« Avant que la saison ne débute, les entraîneurs m'ont simplement dit qu'ils s'attendaient à ce que je poursuive ma progression. C'est aussi ce que je veux faire ! »

La saison dernière, il a aussi été employé sur les unités spéciales et il a même porté le ballon une dizaine de fois.

« Je n'ai pas encore porté le ballon cette saison, mais je sais que ça va arriver puisqu'on me demande de le faire à chacun des entraînements. »

Sur le plan collectif, les Bombers­, après plusieurs saisons de misère, ont remporté 11 de leurs 18 matchs l'an dernier avant d'être éliminés en demi-finale de l'Ouest par les Lions de la Colombie-Britannique­. Les amateurs de football de Winnipeg­ ont des attentes envers leur équipe en 2017.

« Certains commencent à parler de coupe Grey. La dernière fois, ça remonte à 1990 et ça fait longtemps. Ce que nous voulons, nous, c'est nous rendre encore plus loin cette saison. »

Vendredi, les Bombers seront à Vancouver. Pour Normand, ce n'est pas un match comme les autres.

« Moi, j'ai encore sur le coeur cette défaite par un seul point en séries. Ce match-là, je veux le gagner ! »

Heureux à Winnipeg

Même s'il revient à Bromont­ chaque hiver, Christophe Normand­ affirme être heureux à Winnipeg. C'est là qu'il espère poursuivre sa carrière après 2017.

« C'est une belle ville et c'est toute une ville de football. Les gens adorent leur équipe et le stade est presque toujours plein. À Winnipeg, les Bombers, c'est la priorité. Ce n'est pas comme à Toronto ou à Vancouver, par exemple, où d'autres équipes passent en avant. C'est l'fun de jouer ici. »

En même temps, l'athlète de 25 ans a appris comment fonctionne le sport professionnel. Et il sait qu'il n'y a jamais rien de garanti.

« Je veux rester ici, mais ça ne dépend pas juste de moi. Il y a les entraîneurs, il y a la direction... L'idée, c'est de travailler fort, de se rendre utile tout le temps. Je suis polyvalent, c'est un bon point pour moi. Mais c'est une saison très importante, c'est clair. »

Normand est à Winnipeg avec sa conjointe et Mindy, leur fille de presque deux ans.

« On déménage chaque année, mais on commence à se sentir chez nous dans cette ville. On va travailler pour y rester... », a-t-il conclu.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer