«On ne gagne pas comme ça!»

Kevin Lacroix a devancé Andrew Ranger et Marc-Antoine... (Matthew Manor, NASCAR)

Agrandir

Kevin Lacroix a devancé Andrew Ranger et Marc-Antoine Camirand à l'arrivée.

Matthew Manor, NASCAR

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Mirabel) Rarement a-t-on vu un gagnant se faire autant d'ennemis en piste.

Sur le nouveau tracé du Circuit ICAR de Mirabel, Kevin Lacroix a signé sa deuxième victoire en quatre courses depuis le début de la saison en série canadienne de NASCAR, samedi soir, lorsqu'il a devancé Andrew Ranger­ et Marc-Antoine Camirand­. Réputé pour son style de pilotage agressif, Lacroix a toutefois dépassé les bornes de l'avis de plusieurs.

 « C'est pas compliqué, Kevin a joué au curling tout au long de long de l'épreuve, a commencé par dire Ranger. Il a gagné, c'est correct, mais on ne gagne pas comme ça. Il a bousculé tout le monde et j'en ai payé le prix comme d'autres. Ce n'est pas moi qui fais les règlements, mais ça n'a pas d'allure ! »

Lacroix avait communiqué avec Ranger en début de journée afin de tenter d'aplanir les tensions qui existaient déjà entre les deux pilotes. Mais aujourd'hui, tout est à refaire.

Lacroix, qui a repris la tête du championnat, a expliqué qu'il avait eu des problèmes de frein et que, par conséquent, il n'avait pas le parfait contrôle de sa voiture. Il a même affirmé qu'il ne méritait pas de gagner.

« Une deuxième place, ça se prend quand même bien, a repris Ranger, qui était parti quatrième et qui visait une cinquième victoire à Mirabel. Mais on avait une bonne voiture et ça aurait pu être encore mieux... »

Alex Labbé, qui a fini quatrième, a aussi tenu de durs propos­ envers Lacroix.

« Il manque de respect envers les autres pilotes, a dit celui qui s'était élancé de la troisième place. Je veux gagner autant que lui, mais je ne commencerai pas à rentrer dans la voiture de tout le monde pour le faire. C'est vraiment­ plate. »

Cinquième au fil d'arrivée après avoir obtenu la pole, Alex Tagliani­ avait quant à lui l'impression de s'être fait carrément voler par Lacroix.

On vous le dit, on a rarement vu un pilote se faire autant d'ennemis !

Nouveau tracé, meilleur spectacle

Les dirigeants du Circuit ICAR ont néanmoins remporté leur pari en proposant un nouveau tracé beaucoup plus court aux pilotes. Les dépassements ont notamment été beaucoup plus nombreux.

« Les gens pensaient que j'allais me plaindre du nouveau tracé parce que j'avais connu tellement de succès sur l'ancien, a mentionné Andrew Ranger. Mais je pense que le changement était nécessaire et que la qualité du spectacle a été rehaussée... malgré­ tout. »

Il y avait 17 voitures à Mirabel, encore un nombre peu élevé. Et en coulisse, on commence à s'inquiéter.

Le petit monde de la série canadienne de NASCAR sera à Toronto le week-end prochain.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer