« On ne fera pas rire de nous-autres ! »

David Gauthier domine les Guerriers au chapitre des... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

David Gauthier domine les Guerriers au chapitre des circuits (quatre) et des points produits (24). Il affirme que ses coéquipiers et lui n'ont pas peur des Cubains.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) « On se doutait qu'ils étaient forts, mais pas à ce point-là. On va sauter sur le terrain avec l'objectif très précis de leur donner un bon match. C'est pas vrai qu'on va faire rire de nous autres ! »

L'entraîneur Yannick Parent n'a pas assisté aux premiers matchs de l'équipe nationale junior de Cuba, qui vient d'entamer sa série face aux équipes de la Ligue de baseball junior élite du Québec et qui affrontera les Guerriers vendredi soir au stade Napoléon-Fontaine. Mais il s'est attardé aux statistiques et il a posé plein de questions.

Les Cubains l'ont d'abord emporté 17-0 à LaSalle (26-0 après neuf manches !) lundi avant de disposer des Alouettes de Charlesbourg 9-3 le lendemain. Ils avaient rendez-vous avec le Royal de Repentigny mercredi soir.

« Le gérant des Cards m'a dit qu'il n'avait jamais vu une équipe junior aussi solide en défensive, a expliqué Parent, le porte-parole du comité des entraîneurs des Guerriers. On me dit aussi que tous leurs lanceurs pourraient être des numéros un dans chacune de nos équipes. Enfin, ils jouent du baseball très agressif, en ce sens qu'ils jouent comme si c'était 1-1 même si c'est rendu 15-0 ! »

Bourré de talent

On en apprend un peu plus à tous les jours au sujet des Cubains. Par exemple, saviez-vous que trois de leurs joueurs ont participé à la dernière Classique mondiale de baseball ? Ça vous donne une vague idée du talent qu'il y a au sein de cette équipe qui est composée, paraît-il, de joueurs âgés entre 15 et 18 ans.

« Les gars sont excités, les gars ont hâte, a repris Parent. Vendredi soir ne viendra pas assez vite ! »

Les Guerriers (12-11) ont fait le plein de confiance mardi soir à LaSalle alors qu'ils ont écrasé les Cards, qui connaissent clairement une dure semaine, 14-2. Maxime Beaudoin et Samuel Poliquin ont respectivement produit quatre et trois points tandis qu'Alexandre Brunelle (3-2) a connu une autre bonne sortie au monticule.

Hugo Brochu (3-3) sera le premier lanceur à faire face à l'offensive cubaine vendredi. Ordre de la LBJEQ, tous les joueurs doivent être utilisés au cours de ces matchs qui, rappelons-le, comptent au classement.

Gauthier : « Pas peur »

David Gauthier, qui domine les Guerriers avec ses quatre circuits et ses 24 points produits, affirme que ses coéquipiers et lui n'ont pas peur des Cubains.

« On sait qu'on s'attaque à gros, à énorme même, mais ils ne nous font pas peur, a-t-il mentionné. Ils sont bons, c'est clair, mais on est capables de jouer du bon baseball aussi. Je ne sais pas si on peut les battre, mais on peut certainement leur faire la vie dure un peu. C'est notre objectif. »

Même si les Québécois risquent de ne pas gagner souvent face aux Cubains, Gauthier salue l'initiative des dirigeants de la LBJEQ.

« C'est une super bonne idée. Ça nous permet de nous mesurer à d'excellents athlètes. C'est en jouant contre les meilleurs qu'on s'améliore. »

Un match qui suscite de l'intérêt

Non, on n'a jamais vu un match des Guerriers susciter autant d'intérêt.

Au lieu d'être vide comme à l'habitude, le stade Napoléon-Fontaine sera rempli, ou proche de l'être, vendredi soir.

Car selon les informations recueillies, près de 850 billets ont été vendus jusqu'à maintenant. L'intérêt est tel que l'organisation granbyenne songe à ajouter des estrades pour l'occasion.

Le stade de la rue Maisonneuve compte un peu plus de 900 sièges. Michel Tassé




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer