Un premier profesionnel titre pour Cornellier

Jean-Philip Cornellier a remporté le Championnat de la... (PGA du Canada, tirée de Facebook)

Agrandir

Jean-Philip Cornellier a remporté le Championnat de la PGA du Canada, jeudi sur les allées du Deer Ridge Golf Club.

PGA du Canada, tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Jean-Philip Cornellier aurait difficilement pu espérer une meilleure occasion pour décrocher son premier titre chez les professionnels. Un gain contre Bryn Parry en finale a permis au golfeur granbyen de remporter le Championnat de la PGA du Canada, jeudi sur les allées du Deer Ridge Golf Club, situé à Kitchener en Ontario.

« C'est le plus gros tournoi au niveau national. Il y a plein de grands noms qui l'ont déjà gagné. Donc c'est le fun de pouvoir ajouter mon nom au trophée », commente Cornellier, qui s'est vu remettre une bourse de 15 000 $.

Parmi la liste des gagnants précédents, on retrouve notamment Steve Stricker, Tim Clark et même le légendaire Arnold Palmer.

« Le terrain convenait très bien à mon style de jeu », indique le vainqueur.

« Les allées étaient très fermes. Déjà que je frappe assez loin comparativement à la majorité [des golfeurs], je pouvais aller chercher encore plus de distance. (...) J'ai pu vraiment profiter des normales 5. Et j'ai très bien putté. »

Classé 11e après les deux premières rondes du tournoi, lundi et mardi, Cornellier avait alors gagné sa place pour la ronde des 16, à partir de laquelle les joueurs restants jouaient à un contre un selon la formule match-play.

Lors des rondes 3 et 4, le Granbyen a successivement vaincu Craig Hocknull puis Ed Maunder. 

Une finale riche en émotions 

La compétition a culminé jeudi avec la présentation du carré d'as. Tombeur de Nick Kenney en demi-finale, Cornellier avait ensuite rendez-vous avec le Britanno-Colombien Bryn Parry lors du match ultime en début d'après-midi. 

Affilié au Club de golf de Knowlton, Cornellier a amorcé la ronde finale sur les chapeaux de roue, lui qui menait par six coups à la mi-parcours. Une séquence de quatre bogueys amorcée au 11e trou a toutefois fait fondre son avance. 

« À partir du 14e, j'ai commencé à ressentir de la pression. Il y avait pas mal de gens. Je ne voulais pas l'échapper, parce qu'avec l'avance que je m'étais forgée, ça aurait été assez gênant de perdre ce match-là », reconnait le golfeur de 26 ans.

Parry n'accusait qu'un petit coup de retard au moment d'attaquer le 18e trou. Cornellier s'est alors retrouvé dans l'eau chaude.

« J'ai manqué l'allée au 18 sur la normale 5. J'ai été obligé de faire un coup seulement pour me remettre en jeu », raconte-t-il.

« Mais j'ai frappé un excellent troisième coup. Et un birdie pour finir. » 

Le Granbyen a concrétisé sa victoire grâce à un roulé de 15 pieds. Se contentant du par, Parry a donc été battu par deux coups. 

Cette victoire a probablement surpris plusieurs observateurs puisque Cornellier ne dispose pas d'un statut de joueur à temps plein sur le circuit de la PGA du Canada. 

Le vainqueur a certainement fait le plein de confiance, lui qui prendra part à des tournois du Canada Pro Tour au cours des prochaines semaines.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer