Michel Deschamps ne dirigera plus les Maroons

Michel Deschamps ne dirigera plus les Maroons. Miguel... (Julie Catudal, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Michel Deschamps ne dirigera plus les Maroons. Miguel Fortin (à droite sur la photo) est un sérieux candidat à sa succession.

Julie Catudal, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Waterloo) « Je ne mettrai jamais les compétences de Michel en doute. Mais je pense qu'il faut brasser la sauce, amener quelqu'un qui a de nouvelles idées, une nouvelle façon de faire. »

Le propriétaire des Maroons de Waterloo, Daniel Roy, a tranché : son équipe aura un nouvel entraîneur et un nouveau directeur général la saison prochaine. Après quatre saisons à la tête de la formation, Michel Deschamps a été congédié. 

« Michel a fait beaucoup pour l'organisation et je ne le remercierai jamais assez, affirme Roy, qui a communiqué la nouvelle à Deschamps lundi soir. Mais là, il faut passer à une autre étape, il faut avancer. L'équipe est tombée amorphe au milieu de la dernière saison et elle ne s'est jamais relevée, même si on a atteint les demi-finales. J'ai senti nos partisans impatients et frustrés. J'ai promis de gros changements et en voilà un premier. »

Roy affirme qu'il a senti Deschamps à court de solutions la saison dernière. Et il n'a pas aimé ça. 

« Si le coach n'a pas de solutions, qui va en avoir ? », a demandé le grand patron des Maroons. 

Roy semblait aussi trouver que Deschamps était trop proche de ses joueurs. 

« À un moment donné, ça nuit à l'entraîneur d'être chum avec ses joueurs. Les gars finissent par être trop à l'aise. Moi, je ne veux plus que personne ne soit assuré de sa place dans l'équipe. Il faut que les gars soient nerveux un peu... »

Miguel Fortin, sérieux candidat 

Roy se lance donc à la recherche d'un nouvel entraîneur et d'un nouveau DG. La Voix de l'Est a appris que Miguel Fortin, qui était l'adjoint de Deschamps derrière le banc la saison dernière, est un candidat. Un sérieux candidat même. 

« J'accepte les curriculum vitae. Je veux quelqu'un qui va nous amener plus loin. Peut-être qu'il y aura un coach et un DG, peut-être que la même personne occupera les deux postes. On va voir. »

Roy n'écarte pas non plus la possibilité de devenir le directeur général de son équipe. D'ailleurs, il a déjà commencé à magasiner pour de nouveaux joueurs. 

« Tout le monde veut jouer chez nous. On a une bonne organisation, on a de belles foules à nos matchs et Waterloo, c'est près de Montréal. On va avoir de belles surprises à annoncer bientôt. »

Daniel Roy a conclu en disant qu'il avait trouvé « difficile » d'annoncer à Michel Deschamps que ses services n'étaient plus requis. 

« J'espère qu'il va se replacer dans la ligue. C'est une bonne personne, Michel. On a eu du fun ensemble. Il n'y a rien de personnel dans ma décision. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer