Le «néant» chez les Inouk

Patrick Gosselin... (Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Patrick Gosselin

Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Les assises de la Ligue de hockey junior AAA du Québec­ débuteront dans un peu plus d'une semaine à Saint-Jérôme. Et la direction des Inouk n'a toujours pas confirmé, du moins publiquement, le retour des membres de son personnel hockey.

On peut présumer que Patrice Bosch sera de retour en tant que directeur général. Mais qu'en est-il de Patrick Gosselin et de ses adjoints ?

« Honnêtement, on ne sait rien, c'est le néant », a confié un des entraîneurs lundi.

Vers la fin du mois d'avril, l'entraîneur en chef Patrick Gosselin avait indiqué à La Voix de l'Est qu'il ne s'était pas encore posé la question à savoir s'il voulait revenir­ derrière le banc des Inouk.

On ne sait pas non plus si le silence des Inouk a un lien avec la bisbille qui sévit entre les actionnaires de l'équipe, bisbille dont La Voix de l'Est a fait état il y a deux semaines.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer