Guy Ouellette, un exemple pour tous les pilotes

« Au revoir, repose en paix, et veille sur... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

« Au revoir, repose en paix, et veille sur nous d'en haut », a résonné dans les haut-parleurs de l'Autodrome, précédant les chaleureux applaudissements de toute sa grande famille.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Samuel Leblanc, stagiaire à la voix de l'Est.
Samuel Leblanc
La Voix de l'Est

(Granby) La grande famille de l'Autodrome Granby a pris le temps, vendredi, de rendre hommage à Guy Ouellette, pilote de stock-car décédé au volant de son bolide le 27 mai dernier à l'Autodrome Drummond. Pilotes, membres des équipes et spectateurs lui ont accordé une minute de silence comme ultime au revoir.

Selon Alain Boisvert, Guy Ouellette était respecté de... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Selon Alain Boisvert, Guy Ouellette était respecté de l'ensemble de la « famille » que constituent les pilotes et les équipes de l'Autodrome.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

« C'était un chic type. Une personne que j'estimais bien gros », avoue Alain Boisvert, ami de Guy et ex-voisin de puits à l'Autodrome. Pour le pilote de la catégorie des modifiés, Guy était un modèle à suivre. « Je suis en fin de carrière et je lui disais : si jamais je me retire des courses de terre battue, j'aimerais ça que tu sois le mentor de mes enfants ». 

Alain fait notamment référence au comportement du numéro 32 avec les autres pilotes et les fans qui venaient le voir. « C'était mon exemple. Je lui ai toujours dit que je le copiais », avoue-t-il. 

« C'était un gars qui ne parlait jamais contre d'autres pilotes. C'était un gars positif. L'équipe était toujours très importante pour lui », mentionne quant à lui Stéphane Nadeau, mécanicien pour l'équipe de Guy, qui prenait place dans les gradins.

 « Il était tout le temps là pour t'aider. Quand t'étais avec lui, tu te sentais quelqu'un. Il te prenait pas pour un deux de pic. Vraiment un chic type », témoigne-t-il sous le coup de l'émotion, soulignant les poches qu'il traine encore sous ses yeux à cause des récents événements.

« Moi j'ai commencé comme commanditaire sur l'auto de course en 2009 », ajoute Christian Lafontaine, autre mécanicien pour l'équipe de Guy. « Et déjà Guy, avec sa grandeur d'âme, m'a fait sentir comme un membre de l'équipe. J'étais pas juste le gars qui amenait du fric. J'étais un gars qui avait autre chose à offrir que du fric. C'était ça Guy. C'était un rassembleur. C'était pas lui pis son char, c'était l'équipe et les commanditaires, et lui c'était simplement le pilote de l'équipe. » 

Selon Alain Boisvert, Guy était respecté de l'ensemble de la « famille » que constituent les pilotes et les équipes de l'Autodrome. « Ma relation avec lui est la même que presque n'importe quel pilote de l'Autodrome. C'était pas mon meilleur ami, mais je le considérais comme une des meilleures personnes qui se présentaient à l'Autodrome. Il avait le coeur à la bonne place ». Un discours que Stéphane Nadeau corrobore. Pour lui, ça allait de soi qu'un hommage lui soit rendu. « Je pense que Guy méritait ça. C'était un rassembleur. Un gars de gang. Il serait bien heureux de voir qu'on lui rend hommage ».

Alain Boisvert parle au nom de toute la famille : « C'était une fierté. On l'aimait. On l'estimait. On le respectait ». 

Un hommage sobre

Sous la pluie, les pilotes et membres des équipes se sont réunis lors de l'entracte pour lui accorder, entre autres, une minute de silence. Le sentiment de respect était palpable. D'ailleurs, tous les pilotes avaient un collant « numéro 32 » d'apposé sur leur voiture, en signe de soutien. 

Après une présentation de quelques minutes sur l'écran géant de l'Autodrome, où l'on pouvait voir Guy Ouellette à son meilleur lors d'entrevues, celui-ci a eu droit à un discours le décrivant comme ce qu'il était : un gentleman. Un modèle pour les pilotes.

 « Au revoir, repose en paix, et veille sur nous d'en haut », a résonné dans les haut-parleurs de l'Autodrome, précédant les chaleureux applaudissements de toute sa grande famille.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer