Eugenie Bouchard tombe au deuxième tour à Roland-Garros

Eugenie Bouchard s'est inclinée en deux manches, 6-3,... (AFP, Thomas SAMSON)

Agrandir

Eugenie Bouchard s'est inclinée en deux manches, 6-3, 6-0, contre la Lettone Anastasija Sevastova, jeudi.

AFP, Thomas SAMSON

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Paris

Le parcours de la Montréalaise Eugenie Bouchard aux Internationaux de tennis de France s'est terminé de façon abrupte jeudi, alors qu'elle s'est inclinée en deux manches, 6-3, 6-0, contre la Lettone Anastasija Sevastova.

Le duel n'a duré que 59 minutes et Sevastova a été particulièrement expéditive lors du deuxième set, qu'elle a gagné en seulement 18 minutes.

Lors de cette deuxième manche, Bouchard a commis neuf erreurs directes et n'a récolté que huit points, comparativement à 25 pour la 19e joueuse mondiale et 17e tête de série. Sevastova n'a concédé qu'un point à son service lors du deuxième set.

Au total, Bouchard a inscrit seulement dix coups gagnants et 22 erreurs non provoquées.

Bouchard s'est présentée à Roland-Garros même si elle était ennuyée par une blessure à une cheville qui l'a empêché de participer au tournoi de Nuremberg la semaine dernière. La Montréalaise a d'ailleurs confirmé sa présence tardivement.

Sevastova a semblé vouloir profiter de cette blessure alors qu'elle a multiplié les amortis.

«Je n'avais pas le sentiment de bien me déplacer, certainement pas à 100 pour cent de mes capacités, et ç'a nui à la qualité de mon jeu, a déclaré Bouchard en conférence de presse.

«Les amortis font partie de son jeu, peu importe la facilité de mes déplacements, a renchéri Bouchard en parlant de Sevastova, et je savais que je devais être prête pour ce genre de coups. Mais j'avais de la difficulté à me rendre à la balle.»

La Montréalaise avait mal amorcé le duel, disputé sur le court numéro 2 - le même où elle avait gagné son match de premier tour - perdant les deux premiers jeux.

Bouchard s'est ressaisie, brisant le service de Sevastova lors du quatrième jeu pour créer l'égalité, avant de perdre le sien aussitôt après. Elle a eu l'occasion de créer de nouveau l'égalité, mais n'a pas su la saisir.

En déficit 2-5, Bouchard a sauvé deux balles de manche au service de Sevastova et est même parvenue à renverser la vapeur au point de forcer la tenue d'un neuvième jeu au premier set.

Mais Sevastova a de nouveau réussi à récupérer ce bris pour boucler la première manche.

«J'ai eu quelques occasions au début du premier set, mais j'ai commis trop d'erreurs directes et elle a bien varié son jeu, rendant les choses encore plus difficiles pour moi», a aussi analysé Bouchard, dont la priorité sera de soigner sa cheville endolorie.

«J'ai tout fait pour participer au tournoi et je suis contente d'avoir gagné un match, mais hier (mercredi), c'est à peine si j'ai pu m'entraîner. J'ai besoin de temps maintenant pour me remettre de cette blessure.»

Nicolas Almagro (à gauche) et Juan Martin del... (Thomas Samson, Agence France-Presse) - image 2.0

Agrandir

Nicolas Almagro (à gauche) et Juan Martin del Potro

Thomas Samson, Agence France-Presse

Del Potro montre tout son esprit sportif

L'Argentin Juan Martin del Potro ne sortira peut-être pas vainqueur des Internationaux de tennis de France, mais il y a probablement gagné le coeur des amateurs de tennis, jeudi.

Dans une fin de match en queue de poisson, mais empreinte d'émotion et lors de laquelle l'esprit sportif s'est affiché à son meilleur, del Potro, 29e tête de série, s'est qualifié pour le troisième tour quand l'Espagnol Nicolas Almagro a dû abdiquer en raison d'une blessure au genou gauche.

Le score était de 1-1 en troisième manche et les deux joueurs avaient gagné un set chacun lorsqu'Almagro, penché plusieurs pieds derrière la ligne de fond, n'a absolument pas réagi à un service de del Potro.

Ce dernier, après quelques secondes d'hésitation, a marché vers le filet, l'a enjambé et s'est dirigé vers Almagro qui s'était laissé tomber au sol, en pleurs.

Del Potro, dont la prometteuse carrière a elle-même été lourdement handicapée par les blessures, est resté accroupi auprès de l'Espagnol pendant environ deux minutes, tapant doucement sur le ventre de son adversaire, qu'il connaît depuis les rangs juniors.

« J'espère qu'il va mieux, a déclaré del Potro après le match. Je sais à quel point il pouvait être triste... après une blessure, parce que j'en ai eu plusieurs. Je lui souhaite tout ce qu'il y a de mieux. »

Almagro s'est finalement relevé pour se diriger vers son siège. Les deux joueurs se sont ensuite donné une chaleureuse étreinte près de la chaise de l'arbitre en chef, et del Potro s'est assis à ses côtés où il a continué de le consoler.

« J'essayais de trouver quelques bons mots. Je lui ai dit d'essayer de rester calme. »

Almagro a été transporté vers un hôpital, selon un porte-parole de la Fédération internationale de tennis.

Del Potro, qui avait gagné la première manche 6-3 avant de perdre la deuxième par le même score, avait lui-même eu des ennuis avec sa cuisse droite pendant l'affrontement.

Au troisième tour, del Potro affrontera le Britannique Andy Murray, favori de la compétition, qui a défait Slovaque Martin Klizan en quatre manches, 6-7 (3), 6-2, 6-2, 7-6 (3).

Berdych éliminé

Plus tôt jeudi, le Russe Karen Khachanov avait causé la première grande surprise de la cinquième journée en éliminant le Tchèque Tomas Berdych en trois manches. Âgé de seulement 21 ans, Khachanov n'a eu besoin que de trois manches pour vaincre la 13e tête de série, 7-5, 6-4, 6-4. 

Deux autres têtes de série se sont vu indiquer la porte de sortie.

L'Espagnol David Ferrer, classé 30e, s'est incliné devant son compatriote Feliciano Lopez 7-5, 3-6, 7-5, 4-6, 6-4 au terme de 3 h 52 de jeu. 

Puis, le Sud-Africain Kevin Anderson a défait l'Australien Nick Kyrgios (18e) 5-7, 6-4, 6-1, 6-2.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer