Lacroix domine la pluie; Ranger deuxième

Le podium au Canadian Tire Motorsport Park : le... (Matthew Manor, NASCAR)

Agrandir

Le podium au Canadian Tire Motorsport Park : le vainqueur Kevin Lacroix est entouré de Andrew Ranger (à gauche) et de Gary Klutt.

Matthew Manor, NASCAR

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) La pluie et le temps changeant ont rendu la première manche de la saison de la série canadienne de NASCAR particulièrement excitante, dimanche après-midi, sur le circuit routier du Canadian Tire Motorsport Park de Bowmanville. Elle a aussi mis le talent des pilotes à l'épreuve.

Mais c'est finalement l'Eustachois Kevin Lacroix qui a eu le dernier mot, lui qui a devancé Andrew Ranger et l'Ontarien Gary Klutt. Le champion en titre de la série, Cayden Lapcevich, et le protégé de BRP (Bombardiers Produits Récréatifs), Alex Labbé, ont complété le top 5.

« C'était spécial, a avoué Ranger à l'issue de l'épreuve. On a joué avec les pneus et il a fallu s'ajuster aux conditions météo tout au long de la course. Mais dans les circonstances, cette deuxième place me satisfait parfaitement. »

Parti sixième, Ranger a mis du temps avant de flirter avec la position de tête. Mais avec deux tours à faire, il s'est retrouvé premier. Une belle bataille avec Lacroix allait suivre.

« Mes pneus étaient usés et je n'ai pas été capable de garder le rythme, a-t-il expliqué. J'aurais pu pousser plus fort, mais j'ai préféré jouer de prudence. Oui, c'est une deuxième place qui fait mon bonheur. »

Le Granbyen a aussi aimé la façon dont le nouveau moteur de sa voiture s'est comporté.

« Il a démontré sa fiabilité. Il est encore tôt pour porter un jugement définitif, mais ça augure bien. »

Il y avait 25 inscrits à Bowmanville. Notons qu'Alexandre Tagliani a fini 18e et que le Sheffordois Martin Côté, lui, s'est classé 19e.

Labbé satisfait aussi

Alex Labbé s'est dit lui aussi satisfait de sa cinquième place à l'arrivée, la même position qu'il occupait au départ.

« C'est la première fois de ma carrière que je roulais sous la pluie en stock-car, a mentionné le pilote de Saint-Albert, près de Victoriaville. C'était un beau défi et je pense que j'ai réussi à le relever. Il y a des cinquièmes places décevantes, mais celle-là, je la prends tout de même avec le sourire. »

Labbé a aussi parlé de réglages qui n'étaient pas parfaits sur sa voiture.

« On a essayé quelque chose sur la suspension, mais les résultats n'ont pas été ceux escomptés. Mais la saison commence et c'est le temps d'essayer des trucs. »

Le week-end prochain, Labbé participera à sa troisième course en série Xfinity, cette fois sur l'ovale de Charlotte.

La deuxième manche de la série canadienne de NASCAR, elle, sera disputée sur l'ovale de Delaware, toujours en Ontario, le 3 juin.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer