Priorité aux enfants!

La père et le fils : Alain Boisvert... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

La père et le fils : Alain Boisvert et son garçon Mathieu. «Je crois énormément en lui», a indiqué le vétéran pilote.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Alain Boisvert n'a couru que six petites fois à l'Autodrome la saison dernière. On ne l'a revu qu'en deux occasions après qu'il ait reçu une tape sur les doigts, début juin, de la part du directeur de courses, Steve Salvas.

« Le passé, c'est le passé, et je ne veux pas revenir là-dessus, a expliqué le pilote de 51 ans qui était de fort belle humeur, vendredi soir. Je suis ici, je serai ici à toutes les semaines, et je suis content. Je pense qu'on va se faire une belle saison. »

Boisvert, champion en modifié en 2006 et en 2007 à Granby­, était en piste en compagnie de son fils Mathieu, vendredi. Et Simon, son autre garçon, les rejoindra dans quelques semaines.

« La priorité, ce sont mes enfants, a-t-il repris. On a trois voitures et s'il y en a une qui devient hors d'usage, c'est moi qui vais céder ma place. Ma carrière achève alors que celles de mes gars, elles, commencent. L'avenir, c'est Mathieu et Simon. »

Mathieu, 23 ans, a terminé sixième au classement la saison dernière. On lui reconnait de belles qualités.

« On va pousser fort pour qu'il se développe le mieux possible, dit encore le père Boisvert. Je crois énormément en lui. »

Boisvert affirme qu'il est « particulièrement motivé » cette saison. « J'ai encore du plaisir en piste et je vais courir avec mes garçons. Honnêtement, c'est difficile de demander­ mieux. »

Contre les meilleurs

Non, Kayle Robidoux ne s'est pas présenté à l'Autodrome, vendredi. À 19 h, personne n'avait encore osé prendre la place qu'il occupe habituellement dans les puits.

« En tant que pilote, tu veux toujours courir contre les meilleurs, souligne Boisvert. Et Kayle, c'est clairement un des meilleurs. Je sais que Dominic (Lussier) ne lâchera pas le morceau aussi facilement et qu'il va continuer à travailler afin de ramener Kayle ici. Je ne veux pas me mêler du litige qui les oppose, mais c'est certain que j'aimerais qu'il revienne parmi­ nous. »

Boisvert pense aussi aux amateurs, ceux qui garnissent les gradins de l'Autodrome. « Les gens paient un bon prix pour être ici et ils sont fidèles. Ils méritent qu'on leur offre le meilleur spectacle possible. »

Tel que prévu, Jocelyn Roy et Normand Voghell brillaient aussi par leur absence chez les pro-stock.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer