Vers une super ligue régionale de junior AA?

Il n'y a que deux équipes de niveau... (Julie Catudal, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Il n'y a que deux équipes de niveau junior AA présentement en Estrie : les Braves de Farnham, qui jouent dans la ligue Laurentides-Lanaudière, et le V. Boutin de Plessisville.

Julie Catudal, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) La région de hockey de l'Estrie et ses associations locales jonglent avec l'idée de créer une super ligue junior AA toute régionale, qui pourrait voir le jour dès la saison prochaine.

« C'est lors d'une réunion régulière, au mois de février, que le représentant d'une association (Coaticook, paraît-il) a fait la suggestion, explique le président de Hockey Estrie, Gérard Bélanger. Le projet est à l'étude et on peut difficilement en dire plus pour le moment. »

Ce qu'il faut savoir, c'est que le hockey junior A, de même que le junior B, n'ont pas bonne mine en Estrie. Dans la zone Yamaska-Missisquoi, par exemple, la ligue junior A a terminé sa saison à trois équipes. Et certains cherchent une façon de relancer le hockey junior dans la région. 

Il n'y a que deux équipes de niveau junior AA présentement en Estrie : les Braves de Farnham - qui jouent dans la ligue Laurentides-Lanaudière - et le V. Boutin de Plessisville, qui ont chacun une liste de protection de quelque 120 joueurs. Pour créer de nouvelles équipes junior AA,

une liste de protection de 45 à 60 patineurs aurait force de loi. 

« Jouer tout le temps contre les mêmes équipes, ce n'est pas génial, reprend Gérard Bélanger. Peut-être que les juniors de Granby aimeraient aller jouer à Sherbrooke, à Coaticook et à Drummondville de temps en temps. Peut-être que ça rehausserait l'intérêt. Certains sont pour, certains sont contre. »

On joue sans contact dans le junior A et le junior B, là où proviendrait le plus gros des joueurs des nouvelles équipes junior AA. Et avec une liste de protection réduite, il est à se demander comment se débrouilleraient les nouveaux clubs junior AA en tournoi de même qu'à la Coupe Dodge. 

« Il y a plein de choses à prendre en considération, dit encore Bélanger. Justement, est-ce qu'on veut se faire une super ligue régionale junior AA, quitte à avoir peine à compétitionner lors des événements provinciaux ? »

Selon Bélanger, certains poussent pour la création d'une ligue régionale junior A. Ce serait le cas de l'association de Granby. 

« C'est un dossier complexe. Nous arrivons à la fin avril. Des décisions devront être prises rapidement. »

Pas d'intérêt à Farnham 

À Farnham, Jean-Charles Lajoie affirme qu'il n'a aucun intérêt à jouer dans une ligue junior AA toute régionale où la liste de protection de son équipe serait réduite au minimum de moitié. 

« Je n'embarquerai pas là-dedans, lance-t-il. On fait du hockey de compétition, pas de participation ! »

À l'heure où on se parle, Lajoie ne sait trop où ses Braves joueront la saison prochaine. Car si les gouverneurs de la Ligue de hockey junior AA Laurentides-Lanaudière ont voté pour le retour de son club, il n'a toujours pas obtenu le OK de Hockey Estrie ni de Hockey Laurentides-Lanaudière. 

Joint par La Voix de l'Est, le président de Hockey Laurentides-Lanaudière, Michel Côté, a indiqué « que s'il y a du hockey junior AA en Estrie, c'est là que Farnham va jouer ! »

Côté n'a par ailleurs pas aimé certaines déclarations du grand patron des Braves à la suite des événements survenus à Lachute, au mois de novembre, alors que deux des joueurs de Farnham avaient été blessés sérieusement.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer