Série Inouk-Cobras : la demi-finale égale 2-2

Jérémy Bélisle a offert toute une performance devant... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Jérémy Bélisle a offert toute une performance devant le filet des Cobras jeudi soir, étirant notamment la jambière au dernier moment en fin de première période pour sauver son équipe d'un but certain.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Tommy Beaudoin a inscrit le but gagnant avec deux secondes à faire à la deuxième période. Ce faisant, les Cobras de Terrebonne ont remis les pendules à l'heure dans la demi-finale les opposant aux Inouk, gagnant le match no 4 par la marque de 6-3.

Les Cobras ont en effet créé l'égalité 2-2 dans la série jeudi soir en signant un premier gain au centre sportif Léonard-Grondin, qui a accueilli 757 spectateurs pour l'occasion.

« Terrebonne a travaillé plus fort que nous aujourd'hui (jeudi). Je pense que la différence est surtout là. Ils ont fourni un bien meilleur effort pendant 60 minutes », a résumé l'entraîneur-chef des Inouk, Patrick Gosselin. 

Tirant de l'arrière 3-0, les Inouk sont revenus dans le match avec deux buts sans riposte en deuxième période, mais le filet de Beaudoin, marqué tout juste avant que la sonnerie ne se fasse entendre en fin d'engagement, est venu briser leur élan. 

« Je ne sais pas. Peut-être que ça a cassé notre rythme, mais on a aussi eu de bonnes chances en début de troisième période. Les Cobras ont été opportunistes aussi. Il faut leur donner du crédit, c'est une excellente équipe de hockey qui a joué un bon match. À partir de là, ça va être à nous de refaire nos devoirs et bien se préparer pour le match no 5 », a indiqué Gosselin. 

Les Inouk ayant été victimes de quelques revirements et cafouillages coûteux en défensive, Gosselin a aussi reconnu que son équipe devra être plus prudente à ce niveau face à une puissance offensive comme Terrebonne. « C'est à nous d'être meilleurs dans cet aspect-là », a-t-il reconnu. 

Nathan Ward-Raymond n'a pas su répéter sa performance de mardi sur la route, mais il a néanmoins eu peu à se reprocher. Il a repoussé 44 tirs dans la défaite. Pour sa part, Jérémy Bélisle a été très solide en plusieurs occasions, empêchant du même coup les Inouk de compléter leur remontée. Le gardien des Cobras a terminé sa soirée de travail avec 34 arrêts. 

Malgré cette défaite, les Inouk se retrouvent tout de même après quatre matchs à égalité avec les Cobras, l'équipe junior AAA classée au 1er rang au Québec et 3e dans tout le Canada. 

Faux départ des Inouk 

La rencontre a bien mal débuté pour les Inouk, eux qui ont vu les Cobras s'inscrire au pointage dès la deuxième minute de jeu en première période. Guillaume Beck, un défenseur listé pour le prochain repêchage de la LNH, a inscrit son premier filet des séries avec un tir qui a trompé la vigilance de Ward-Raymond. 

Quatre minutes plus tard, l'as marqueur de Terrebonne William Gignac a profité d'un revirement pour marquer en désavantage numérique et ainsi porter la marque à 2-0. 

Malgré l'écart de deux buts, les Inouk n'ont pas baissé les bras et ont obtenu plusieurs chances de marquer, mais ils se sont butés à un gardien en pleine forme. 

Jérémy Bélisle a d'abord freiné une échappée de Patrice Demuy, avant de voler un but certain en fin de première période en étirant la jambière au dernier moment sur un deux contre un. 

L'histoire s'est poursuivie au retour de l'entracte. Laissé fin seul dans une montée à l'aile, Gabriel Paquin est revenu vers le filet de Ward-Raymond, qu'il a déjoué d'un habile tir du revers dans la partie supérieure. 

Les Inouk ont ensuite connu une légère baisse de régime, mais ils ont vite repris du poil de la bête lorsque Joël Caron a complété un beau jeu orchestré par Édouard Michaud sur une montée à trois joueurs pour faire 3-1. 

Quelques instants plus tard, Philip Sardinha, bien posté dans l'enclave, a récupéré un retour de lancer qu'il a vite logé dans le fond du filet. Son but a soulevé les nombreux partisans des Inouk, heureux de voir leurs favoris revenir dans la partie. 

Incapables de sortir la rondelle de leur territoire en toute fin de deuxième période, les Inouk ont cependant vu Beaudoin toucher la cible avec deux petites secondes au cadran et soudainement, tout semblait être à recommencer. 

À mi-chemin de la troisième période Vincent Lavoie a ensuite donné un coussin de trois buts aux Cobras, qui ont ensuite filé vers la victoire. 

Patrice Demuy a habilement dévié un tir de la pointe en avantage numérique avec moins de trois minutes à faire au match, mais ce fut trop peu, trop tard. Benjamin Bohémier a complété la marque pour Terrebonne dans un filet désert. 

Le match no 5 de la série aura lieu samedi après-midi à 15 h du côté de Terrebonne. La demi-finale reviendra ensuite à Granby ce dimanche à 16 h pour un second match en 24 heures. 

Patrick Gosselin a refusé de dire s'il y aura une alternance au niveau de ses gardiens, se contentant d'assurer que Ward-Raymond obtiendra le départ samedi.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer