Une victoire et une défaite pour le club Black Jack

De gauche à droite, on aperçoit Tomy Gélineau,... (fournie)

Agrandir

De gauche à droite, on aperçoit Tomy Gélineau, Andrew Desautels, Frédéric Mercier et Jacques-Élie Bien-Aimé.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

À son deuxième combat en carrière, Frédéric Mercier a signé une retentissante victoire par TKO face à Jayson Dupuis samedi soir lors d'un gala de boxe présenté à Sherbrooke.

Après un excellent départ, ses nombreux coups dirigés vers son adversaire ont amené l'arbitre à mettre fin au combat dès le deuxième round.

Pour sa part, Andrew Desautels, qui en était à son quatrième combat, a perdu par décision unanime des juges contre Milan Daoust. Mercier et Desautels sont deux porte-couleurs du club de boxe granbyen, Black Jack.

« Frédéric a écouté tous les conseils de ses coachs, dont Tomy Gélineau et moi. (...) Andrew, lui, était stressé vu que son adversaire avait gagné les gants de bronze et d'argent l'année passée. Il n'a pas réussi à passer par dessus son stress et a perdu son combat, mais Andrew est prêt à prendre sa revanche dans de futures compétitions », a assuré le propriétaire du club Black Jack, Jacques-Élie Bien-Aimé.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer