Les Inouk prennent les commandes contre Terrebonne

Les Inouk ont pris les commandes de la... (Julie Catudal, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Inouk ont pris les commandes de la demi-finale les opposant aux Cobras de Terrebonne mardi soir en signant un gain de 4-2 sur la route.

Julie Catudal, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Propulsés par un excellent début de match, les Inouk ont ensuite résisté aux attaques nourries des Cobras, mardi soir du côté de Terrebonne.

Les Granbyens ont finalement signé un gain de 4-2, s'offrant ainsi une avance de 2-1 en demi-finale de la Ligue de hockey junior AAA du Québec. 

Les Cobras ont certes dominé 51-34 au chapitre des lancers, mais ils se sont buté à un gardien en grande forme. Nathan Ward-Raymond­ a en effet réalisé 49 arrêts devant la cage des Inouk.

Les joueurs de Terrebonne regretteront certainement leur manque d'efficacité sur le jeu de puissance, les locaux n'ayant marqué qu'une fois en neuf occasions. 

« Notre désavantage numérique a été un élément très important pour nous. Plusieurs de nos joueurs ont sacrifié leur corps pour bloquer des rondelles. C'est très inspirant », a souligné l'entraîneur-chef des Inouk, Patrick Gosselin. 

Départ canon 

Granby a frappé tôt, et fort, dans ce match no 3 de la série. De retour après une courte suspension, Patrice Demuy a brisé la glace dès la troisième­ de minute de jeu.

William Leblanc a doublé l'avance des siens à peine 30 secondes plus tard, puis Édouard Michaud a compté pour faire 3-0 à mi-­chemin dans la période initiale. « C'est le genre de départ que tu veux avoir sur la route », a noté Gosselin.

Étonnamment, l'élan des visiteurs a été freiné alors qu'ils évoluaient sur l'attaque massive. Les Cobras se sont inscrits au pointage grâce à Raphaël Sawyer, qui a profité d'un cafouillage pour marquer sans aide en infériorité numérique. 

Le deuxième engagement a été dominé par les deux gardiens. Ward-Raymond a tenu bon malgré une avalanche de 19 tirs, tandis que son vis-à-vis, Jérémy Bélisle, a repoussé 14 rondelles. 

Les Granbyens ont ensuite pris une sérieuse option sur la rencontre au début du troisième vingt. Alimenté par Samuel Pitre sur l'avantage numérique, Joël Caron a alors fait mouche pour une huitième fois depuis le début des séries. 

« Ce but-là nous a donné un peu de marge de manoeuvre. Ça a assurément aidé notre cause », indique Patrick Gosselin.

Un filet de Benjamin Bohémier a ramené un peu d'espoir dans le camp des Cobras, qui ont porté la marque à 4-2 avec une dizaine de minutes à faire. 

Les Inouk ont toutefois fermé la porte, retraitant vers la maison avec une précieuse avance en poche.

Les deux clubs se retrouveront à nouveau jeudi soir au centre sportif Léonard-Grondin pour la présentation du quatrième match de cette demi-finale de la LHJAAAQ. 

Massacre à Longueuil

Du côté de Longueuil mardi soir, le Collège Français a complètement dominé l'Arctic de Saint-Léonard pour prendre les devants 2-1 dans l'autre demi-finale. Jérémy Auger (2 buts, 5 passes) et Jean-Philippe Beaulieu (4 buts, 2 passes) ont mené la charge dans une spectaculaire victoire­ de 12-1. 

L'Arctic a remporté le premier match de cette confrontation, mais n'a marqué qu'un seul but depuis...




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer