Basketball: les Granbyennes cinquièmes de la conférence Nord-Est

Les Inouk du basketball féminin ont terminé cinquièmes... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Inouk du basketball féminin ont terminé cinquièmes (à égalité) au championnat de la conférence Nord-Est.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Les Inouk du Cégep de Granby en basketball féminin ont conclu leur saison avec une cinquième place (à égalité avec Trois-Rivières) lors du championnat de la conférence Nord-Est, disputé le week-end dernier dans la région de Québec.

«C'est quand même bien, estime l'entraîneur John Van Doorn. On partait de loin cette année. Et on a quand même fini deuxièmes de notre ligue. Ce qui est très, très, bon.»

Samedi, les Inouk ont été écartées du tableau principal dès les quarts de finale, alors qu'elles se sont inclinées 55-35 contre le Cégep Garneau. «On leur a donné une bonne run, mais on a manqué de gaz vers la fin», raconte Van Doorn. 

Reléguées en ronde de consolation, les Granbyennes se sont néanmoins retroussé les manches, signant d'abord une belle victoire (57-40) contre Drummondville. Elles ont ensuite conclu le tournoi avec une défaite (59-48) contre le Cégep Champlain St. Lawrence en demi-finale de consolation. 

«On a joué de bons matchs contre Drummond, et ensuite contre St. Lawrence. Leur coach est d'ailleurs venu me voir pour me dire qu'il s'attendait à gagner par une quarantaine de points. (...) Mais on n'était pas si loin d'eux...», souligne John Van Doorn. 

Une équipe renouvelée

Cette saison, les filles des Inouk ont dû composer avec la perte de plusieurs piliers. Qui plus est, certaines recrues n'avaient pas joué à un niveau compétitif l'année précédente. 

Dans ce contexte particulier, l'attaque granbyenne a reposé sur un effort collectif. Alexandra Nogues-Vichidvongsa a mené l'équipe avec une fiche de 10,2 points par partie. Frédérique David (10,1), Mélodie Gauthier (8,6) et Félycia Mailhot (8,1) complètent le quatuor- de tête. 

David et Mailhot disputaient d'ailleurs leur dernière campagne dans le circuit collégial. 

Notons que Van Doorn sera de retour l'automne prochain pour une 16e saison à la barre d'un club du Cégep de Granby. Satisfait du recrutement effectué au cours des dernières semaines, il s'attend à une bonne cuvée. 

Les gars ont manqué de profondeur

Le bilan est moins réjouissant du côté masculin. Sixièmes de leur section, les gars des Inouk n'ont pu décrocher leur billet pour les éliminatoires. Leur parcours a pris fin le 10 mars avec un gain contre Shawinigan. 

«On a quand même progressé cette saison. Mais pas au même niveau que les autres équipes», note l'entraîneur Philippe Côté-Jacques. 

«On a perdu trois ou quatre matchs où on menait à la mi-temps.»

Granby misait sur deux solides contributeurs offensifs, soit Gabriel Chénard (16,1 points par partie) et Samuel Chagnon (11,2). Benjamin- Gagnon (9,2) a également montré son potentiel, lui qui s'est joint à l'équipe au retour des Fêtes. N'empêche qu'un manque de profondeur a sans doute privé les Granbyens de quelques points au classement.

«Clairement! L'attaque a été un problème pour nous cette saison. On avait parfois de la misère à finir nos jeux», regrette Côté-Jacques, qui a également confirmé son retour la saison prochaine.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer