Les Inouk finissent la saison en lion

Édouard Michaud a connu un fort match, inscrivant... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Édouard Michaud a connu un fort match, inscrivant un tour du chapeau en plus d'ajouter une aide.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Privés de plusieurs joueurs embêtés par des blessures, les Inouk ont néanmoins remporté aisément leur dernier match en saison régulière, jeudi soir au centre sportif Léonard-Grondin. Les Granbyens ont finalement corrigé le Titan de Princeville au compte de 9-3.

Avec trois points (un but, deux passes), Philip Sardinha en a profité pour atteindre le cap des 200 points dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec. L'attaquant de 20 ans a réussi l'exploit en 195 rencontres, toutes disputées avec les Inouk. 

« Je crois que les gars ont travaillé ensemble pour permettre à Phil d'atteindre ce plateau-là. Sans dire que c'était une obsession », indique l'entraîneur-chef Patrick Gosselin. 

« Personnellement, je suis très content pour lui. C'est un très bel accomplissement. »

La Voix de l'Est n'a pu obtenir les commentaires de Sardinha après la rencontre.

Édouard Michaud a lui aussi connu un fort match, ayant inscrit un tour du chapeau en plus d'ajouter une aide. Laurent Minville et Joachim Vachon ont fourni un doublé chacun. L'autre filet des locaux appartient à Samuel Pitre.

Dans la défaite, Hugo Lamarche aura tout de même marqué trois fois pour Princeville. 

Les Inouk ont été propulsés par un solide début de match. À vrai dire, la moitié de la première période n'avait pas encore été atteinte lorsque le gardien partant du Titan, Jean-Félix Bussières, a été renvoyé au vestiaire. Le cerbère de 19 ans a cédé trois buts sur sept tirs.  

« Quand l'entraîneur a changé de gardien, je crois que ça a un peu fouetté leurs joueurs. Mais on a été capable de se remettre dans le match rapidement », se réjouit le coach Gosselin. 

Bombardé de 46 lancers, le substitut William d'Astous n'a pu faire de miracle par la suite. Ses coéquipiers l'ont laissé à lui-même. 

Devant la cage granbyenne, Nathan Ward-Raymond a réalisé 25 arrêts pour signer le gain.

Les Inouk terminent donc la saison avec 35 victoires, 12 défaites et deux revers en surtemps. Une récolte de 72 points bonne pour le second rang de la division Martin St-Louis, de même que la troisième position au classement général. 

Des blessures à panser 

Les instructeurs granbyens ont été forcés de remanier l'alignement jeudi soir, plusieurs réguliers manquant à l'appel. Antoine Arsenault, Maxime Borduas, Vincent Ouellet-Beaudry et Gabriel Tremblay ont tous été laissés de côté par mesure préventive. 

« Ce sont surtout des blessures mineures avec lesquelles on ne prend pas de chance. Borduas, lui, est malade », explique le directeur général des Inouk, Patrice Bosch. 

Des circonstances qui ont permis à l'attaquant Brandon Tracey de vivre son baptême dans la LHJAAAQ. Après avoir passé une partie de la saison avec les Jeannois d'Alma au niveau collégial, le Cowansvillois s'est rapporté aux Vics midget AA de la Haute-Yamaska. 

« Il s'entraîne avec nous assez régulièrement. Je ne crois pas que ce soit un bonbon dans son cas. Il le mérite totalement », précise Bosch. 

Les Inouk sont maintenant en congé pour au moins une dizaine de jours. 

Les séries éliminatoires de la LHJAAAQ s'amorcent dimanche avec les duels de premier tour. Dans des confrontations « trois de cinq », Princeville rivalisera avec les Forts de Chambly, tandis que les Rangers de Montréal-Est se mesureront aux Montagnards de Sainte-Agathe.

Les Granbyens ont quant à eux rendez-vous avec les Braves de Valleyfield en demi-finale de division. L'horaire de la série reste à être annoncé.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer