Prolongation de contrat avec Mopar pour Ranger

Andrew Ranger sera au volant d'une voiture commanditée... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Andrew Ranger sera au volant d'une voiture commanditée par Mopar pour une quatrième saison en 2017.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Le pilote granbyen Andrew Ranger a prolongé d'un an le contrat qui le lie au commanditaire Mopar, s'assurant ainsi de disputer les 13 épreuves au calendrier de la série canadienne de NASCAR en 2017.

« Ça s'est réglé un peu après les Fêtes, mais ils voulaient attendre avant de l'annoncer », a indiqué mardi le principal intéressé. « Ça va être ma septième année avec (le constructeur) Dodge, et ma quatrième avec Mopar. Je suis très content. »

Ranger sera à nouveau encadré par l'équipe DJK Racing, associée au pilote DJ Kennington. Fidèle à sa réputation, le Granbyen ne visera rien de moins que les grands honneurs.

En 2016, il avait mené le championnat durant plusieurs semaines, avant de connaître des ennuis en fin de saison. 

Ranger s'était finalement contenté du deuxième rang au championnat l'an dernier, derrière Cayden Lapcevich. Également nommé recrue de l'année, l'Ontarien de 16 ans était alors devenu le plus jeune champion de l'histoire de la série.

« À chaque fois qu'il avait une badluck, il trouvait le moyen de finir la course. C'était n'importe quoi. Mais le kid mérite son championnat », a souligné Ranger.

Nouveau moteur

Une donnée pourrait toutefois changer la donne en 2017. Mopar misera en effet sur un tout nouveau moteur. « Cent quarante livres en moins, ça va paraître en piste. Le nouveau moteur va permettre des réglages plus faciles et une meilleure répartition du poids », se réjouit Andrew Ranger, qui attendait une telle amélioration depuis plusieurs saisons.

Les pilotes de la série canadienne de NASCAR reprendront la piste le 21 mai prochain au Canadian Tire Motorsport Park, à Bowmanville en Ontario. 

Rappelons que quatre arrêts en sol québécois sont prévus en 2017, soit à Vallée-Jonction, Mirabel,

Trois-Rivières puis Saint-Eustache.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer