Jeux du Québec: l'argent pour Jérémy Allard

Jérémy Allard, de Sainte-Angèle-de-Monnoir, a procuré une première... (tirée de Facebook)

Agrandir

Jérémy Allard, de Sainte-Angèle-de-Monnoir, a procuré une première médaille d'argent à la délégation Richelieu-Yamaska lundi en terminant au 2e rang chez les juvéniles en patinage artistique.

tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Les jeunes athlètes de la délégation de Richelieu-Yamaska ont ajouté deux médailles à leur récolte lundi dans le cadre de la 52e Finale des Jeux du Québec présentée à Alma.

En patinage artistique, Jérémy Allard, de Sainte-Angèle-de-Monnoir, a permis à la région de décrocher une première médaille d'argent en grimpant sur la deuxième marche du podium chez les juvéniles messieurs F.

Le porte-couleur de Richelieu-Yamaska a obtenu 24,65 points grâce à sa prestation, terminant tout juste derrière Anthony Paradis qui a remporté l'or pour les Laurentides. Charly- Laliberté-Laurent, de la Rive-Sud, a complété le podium.

«Je ne m'attendais pas à avoir mon meilleur score puisque je n'ai pas compétitionné au niveau juvénile de toute l'année. Je suis vraiment content. Je venais d'abord aux Jeux pour m'amuser et donner mon 100 %, donc oui, je suis très heureux de cette médaille d'argent», a-t-il confié.

Soulignons par ailleurs que l'équipe de patinage artistique de Richelieu-Yamaska a remporté la bannière du meilleur esprit sportif au terme des dernières compétitions présentées lundi dans cette discipline. 

Le patineur de vitesse de St-Hyacinthe, Édouard Auger, a quant à lui savouré sa seconde médaille de bronze des Jeux d'Alma lundi. Il a parcouru le 400 m en 39,94 secondes chez les garçons de 11-12 ans, échappant ainsi la deuxième place par seulement- 3 centièmes de seconde.

Les filles du curling en finale

Mardi, les yeux de la délégation Richelieu-Yamaska seront certainement tournés vers la finale de curling féminin où les porte-couleurs de la région auront l'opportunité de remporter une première médaille d'or à Alma.

La formation composée d'Olivia- Blinn-Giroux (Stanbridge East), Mommonickar Lajoie-Lesage (Dunham), Piper Laumaillier (Farnham), Livia Morgan (Frelighsburg) et Olivia Tétreault (Granby) a assuré sa place en finale après avoir battu la Rive-Sud 9-2 en quarts de finale, puis la Mauricie 9-5 lors du carré d'as.

La rencontre ultime pour l'or, qui sera présentée mardi matin à 9 h, opposera les filles de Richelieu-Yamaska à celles de Saguenay-Lac-Saint-Jean. 

L'équipe de hockey féminin de Richelieu-Yamaska a quant à elle terminé au 14e rang après avoir perdu son dernier duel par la marque de 5-0 lundi contre la formation des Laurentides.

Près du podium

De son côté, le Granbyen Félix de la Chevrotière a terminé au pied du podium en taekwondo chez les 57 kg et moins. Il a obtenu la quatrième place lundi après s'être incliné en demi-finale, puis en finale de consolation.

Ce dernier a encore une fois été victime d'une malchance puisqu'il s'est brisé la main à la toute fin de son combat de demi-finale. Félix avait subi une fracture similaire il y a deux ans à ses derniers Jeux du Québec à Drummondville, mais il était tout de même parvenu à décrocher- une médaille de bronze.

Cette fois, il reviendra de nouveau à Granby avec un plâtre, mais sans médaille au cou en guise de consolation. «Le gars n'avait pas entendu la cloche ni l'arbitre. L'arbitre s'en allait dire d'arrêter le combat. Le gars a lâché un coup de pied. Pour me défendre, j'ai mis ma main et c'est là que je me suis blessé», a déclaré sur les ondes de RDS, Félix, qui semblait malgré tout bien fier de son parcours.

Deux espoirs de médailles en plongeon sont également passés bien près de se hisser dans le top 3. Âgé de seulement 7 ans, Claude-Olivier Lisé-Coderre, de Lac-Brome, a ainsi fini 6e en finale du 1 m. 

Bien qu'il ait raté le podium par un maigre écart de cinq points, il a néanmoins pu se consoler avec une belle rencontre avec l'ex-champion Alexandre Despatie, qui avait été le plus jeune médaillé en plongeon aux Jeux du Commonwealth de 1998.

Pour sa part, la jeune Ève Robidoux, de Saint-Louis, a participé à la finale du 3 mètres où elle s'est emparée de la 5e position.

Le premier bloc de cette 52e Finale des Jeux du Québec sera conclu mardi avec la présentation de nombreuses finales. Le deuxième bloc d'activités, qui comprend le badminton, la boxe, la boccia, l'haltérophilie, le hockey masculin, le judo, la nage synchronisée, la ringuette, le ski alpin et le tennis de table prendra son envol mercredi.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer