Les Harfangs écrasent le New Hampshire 7-0

Contre le New Hampshire, les Harfangs l'ont emporté... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Contre le New Hampshire, les Harfangs l'ont emporté 7-0 dans le cadre d'un match qui a été arrêté en fin de deuxième période en raison de l'écart de buts qui séparait les deux équipes.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) On n'en connaissait que très peu au sujet de l'Avalanche du New Hampshire, qui avait rendez-vous avec les Harfangs du Triolet, vendredi matin en classe AAA du Tournoi de hockey international bantam de Granby. Ce qu'on a tôt fait de se rendre compte, cependant, c'est que les Américains n'étaient pas de taille avec les Québécois.

Les Harfangs l'ont emporté 7-0 dans le cadre d'un match qui a été arrêté en fin de deuxième période en raison de l'écart de buts qui séparait les deux équipes. 

« On a fait ce qu'on avait à faire, a mentionné l'entraîneur Samuel Collard. Mais honnêtement, j'aurais aimé que le match dure un peu plus longtemps afin qu'on puisse peaufiner quelques trucs... »

Le Farnhamien Zackary Barubé a dirigé l'attaque des Harfangs avec deux buts et une passe. Patrick Guay a marqué deux autres fois. 

Le Granbyen Mathieu Bélanger a enregistré deux passes et le Sheffordois Félix Dugal, lui, en a réalisé une. 

Isaak Côté-Morrissette a récolté le jeu blanc. 

« À chaque fois, sur mes deux buts, j'étais bien placé, a expliqué Barabé. L'important dans mon cas, c'est d'être bien positionné, car je sais que je serai toujours bien alimenté par mes coéquipiers. »

Celui qui jouait au niveau bantam AA avec les Vics la saison dernière avoue qu'il se retrouve au sein d'une équipe de rêve. 

« Honnêtement, on n'a pas de faiblesses. Que ce soit devant le filet, à la défense ou en attaque, on est forts partout. Nous sommes aussi dirigés par d'excellents hommes de hockey. Chaque match, on sait qu'on peut le gagner. »

Barabé vise une place dans le midget AAA la saison prochaine. 

« C'est mon objectif. Mais je sais que j'ai du travail à faire et qu'il n'y a rien d'acquis. »

Déjà assurés d'être de la ronde éliminatoire, les Harfangs disputeront leur dernier match de la phase préliminaire samedi matin en affrontant le Cyclone du Séminaire Saint-François de Québec samedi matin. 

À voir les foules plus intéressantes vendredi, il y a de l'intérêt pour le AAA au tournoi bantam. La finale sera présentée à 14 h 30, dimanche. 

Intraitable Husky 

En classe A, le Husky de Cowansville a continué à jouer du gros hockey, vendredi, lorsqu'il a vaincu les Vikings d'Aylmer 6-0. Gabriel Leclerc et Zackary De Grâce ont réussi deux buts et une passe chacun. 

Le Husky a remporté ses trois matchs de la phase préliminaire, lui qui a marqué 22 buts et qui en a concédé qu'un seul. Il affrontera un adversaire encore indéterminé en quart de finale samedi soir. 

Les Bulls de Bedford, aussi grâce à une fiche parfaite en phase préliminaire, se sont aussi qualifiés pour la ronde éliminatoire. 

Aucune autre équipe de la région n'est parvenue à mériter son laissez-passer pour la ronde éliminatoire dans le A.

L'attaquant Yannic Bastarache, des Flyers de Dieppe, fait... (Janick Marois, La Voix de l'Est) - image 2.0

Agrandir

L'attaquant Yannic Bastarache, des Flyers de Dieppe, fait partie des joueurs qui sont surveillés par les recruteurs à Granby.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Épiés par des recruteurs de la LHJMQ

Aucun joueur participant au tournoi de Granby n'aura l'âge requis pour être repêché par la LHJMQ à la fin de la saison, mais il n'en demeure pas moins que quelques dépisteurs ont fait leur apparition au centre sportif Léonard-Grondin vendredi. Bien sûr, c'est pour les patineurs de la classe AAA qu'ils en ont. 

« Plusieurs joueurs qui jouent dans le bantam AAA présentement évolueront dans le midget AAA la saison prochaine, a souligné le recruteur en chef du Phoenix de Sherbrooke, le Granbyen Alain Préfontaine. Avec les Harfangs seulement, il devrait en avoir cinq ou six. Alors, on prend de l'avance et on prend des notes. » 

Vendredi, Préfontaine avait l'oeil sur les joueurs des Harfangs, bien sûr, mais aussi sur quelques joueurs ici et là. Notamment un certain Yannic Bastarache, des Flyers de Dieppe (Nouveau-Brunswick). 

Bastarache est un attaquant de 6' et 160 livres. Il patine bien et possède un excellent lancer, dit-on. À l'instar du reste de ses coéquipiers, il n'a toutefois pas démontré grand-chose face aux Élites de Beauce-Appalanches, qui l'ont emporté aisément 5-1. Il a obtenu une passe dans la défaite. 

« La dernière fois que je l'ai vu, dans un autre tournoi, il avait marqué 10 buts en trois matchs », a noté Préfontaine. 

Bastarache a 14 ans. Il sera éligible au repêchage de la LHJMQ en 2018. 

« Les gars sont encore jeunes, a prévenu Bob Johnson, un autre recruteur. À cet âge-là, ils peuvent encore s'améliorer, ils peuvent stagner, comme ils peuvent régresser. Mais c'est toujours bon de voir leur évolution. Plus tu en sais sur un joueur, mieux c'est. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer