Tournoi bantam: départ en force pour les Harfangs

Patrick Guay a marqué le premier but des... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Patrick Guay a marqué le premier but des Harfangs du Triolet, qui affrontait le Noir et Or de Mortagne lors du match d'ouverture du AAA au Tournoi international bantam de Granby.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) C'était au tour des équipes du plus haut calibre bantam d'entamer leur tournoi à Granby, jeudi. En classe AAA, les Harfangs de l'école secondaire du Triolet, à Sherbrooke, et le Noir et Or de Mortagne ont été les premiers à fouler la glace.

Si les Harfangs (qui comptent dans leurs rangs cinq joueurs de la région) ont remporté la partie, l'indiscipline leur a coûté le blanchissage, au 47e Tournoi international de hockey bantam de Granby. 

Bien en place en première position du classement de la Ligue d'excellence du Québec, les Harfangs n'ont pas levé le pied de l'accélérateur devant les champions en titre du tournoi. 

La glace a été brisée par le Triolet dès la première période. Un but signé Patrick Guay, meilleur compteur de la Ligue d'excellence, aidé d'Alexandre Doucet et du Bromontois Charles Beaudoin.

Marshall Lessard a marqué le seul but de la deuxième période pour les Harfangs. 

C'est au cours de cet engagement que l'indiscipline a commencé à s'incruster dans les rangs sherbrookois. Lessard a écopé de deux pénalités, la première pour rudesse et la deuxième pour abus verbal envers un officiel. 

Zachary Barabé, un autre joueur de la région, a lui aussi visité le banc de pénalités pour avoir accroché un adversaire, en début de troisième période. Peu après, il a été rejoint par Karl Vaillancourt, qui n'a pas été tendre envers les arbitres, méritant une punition, lui aussi pour abus verbal. 

Les Harfangs ont eu à prouver la force de leur défense dans un cinq contre trois. Mission accomplie, jusqu'à ce que le jeu revienne en cinq contre quatre.

C'est à ce moment que le Noir et Or de Mortagne a eu raison du gardien David Provencher, avec un tir de la ligne bleue d'Alexis Giguère, aidé par William Trudeau. L'écart a été ainsi réduit à 2-1.

Bonne poussée en fin de match

Les Harfangs ont pu redoubler leur avance en fin de match, avec un filet de Jason Bégin, assisté de Narek Aleksanyan et d'Isaac Belliveau. 

De Mortagne a tenté le tout pour le tout en retirant son gardien Charles-Antoine Lavallée au profit d'un sixième jour, mais en vain. Leurs opposants ont plutôt profité de la situation. Aleksanyan a creusé l'écart à 4-1.

« Se concentrer sur notre hockey »

Malgré la victoire, l'entraîneur-chef des Harfangs, Samuel Collard, n'avait pas que des bons mots pour ses joueurs. « Il y a beaucoup de choses qu'on doit apprendre, dit-il à la sortie du vestiaire. Je pense qu'on doit se concentrer sur notre hockey plutôt que de se concentrer sur l'arbitrage. Ce n'est pas parce qu'on n'a pas eu un appel d'arbitre qu'on doit arrêter de jouer et qu'on doit en plus prendre des punitions. »

Il assure toutefois que leur offensive fonctionne bien, à l'image de la saison des Harfangs, qui ont gagné le tournoi de Saint-Jean-sur-Richelieu à la fin janvier.

« Avec la saison régulière qu'on a, le tournoi va être important dans notre processus pour contrôler de nos émotions et être capable de battre toutes les équipes, surtout les grosses qu'on va rencontrer cette fin de semaine. On en connait beaucoup moins sur nos adversaires de demain (vendredi), les Avalanches du New Hampshire. Depuis le début de l'année, on se concentre beaucoup sur comment nous jouons et non sur comment les autres jouent », conclut Samuel Collard.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer