Basketball masculin: un match crucial pour les Inouk

«Les gars sont capables de jouer du bon... (fournie)

Agrandir

«Les gars sont capables de jouer du bon basket», estime l'entraîneur Philippe Côté-Jacques.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Les Inouk du basket masculin n'ont pas le choix: s'ils veulent conserver leurs espoirs de participer aux séries éliminatoires, ils doivent vaincre les Rebelles du cégep de Sorel-Tracy vendredi soir à domicile.

Les Inouk ne connaissent pas la saison espérée au départ, mais ils peuvent encore la sauver. Installés au sixième rang (sur huit équipes) du classement général de la section Centre du Québec de la conférence Nord-Est du RSEQ, les Granbyens sont à quatre points de la quatrième place, la dernière donnant accès aux séries, justement détenue par les Rebelles.

«N'ayons pas peur des mots, c'est un match crucial, lance l'entraîneur Philippe Côté-Jacques, dont la troupe a un dossier modeste de trois victoires et six défaites. Si on l'échappe, ça va prendre un miracle pour faire les séries, surtout qu'on a encore des matchs contre Champlain et Sherbrooke, les deux meilleures équipes de la ligue, à l'horaire. C'est pas compliqué, il faut gagner!»

Fin octobre, les Inouk s'étaient inclinés 64-57 à Sorel-Tracy. Ils ont subi des défaites plus gênantes cette saison.

«Les gars sont capables de jouer du bon basket. On a eu de bons entraînements cette semaine. J'ai confiance.»

Ce sera la soirée du bruit vendredi soir au cégep. Côté-Jacques espère une bonne foule.

«On a besoin de nos partisans. En fait, on a besoin de tout ce qui peut nous aider.»

Les Inouk ont quelques joueurs blessés mais Côté-Jacques, en revanche, aime beaucoup ce qu'il voit de Benjamin Gagnon, qui s'amène à Granby après une saison et demie loin du terrain.

«Benjamin est très habile avec le ballon et son arrivée apporte une nouvelle dimension à notre offensive.»

Les Inouk du basket féminin, elles, seront à Sherbrooke dimanche après-midi. La jeune équipe de John Van Doorn étonne avec sa fiche de sept gains et deux revers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer