Les Inouk lessivent les Mustangs

Vincent Ouellet-Beaudry (à droite) a marqué le troisième... (Catherine Trudeau)

Agrandir

Vincent Ouellet-Beaudry (à droite) a marqué le troisième but des Inouk vendredi soir.

Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Les Inouk ont offert un bon spectacle aux personnes présentes à cette soirée spéciale de la « grande fête du hockey », vendredi soir, alors qu'ils recevaient les Mustangs de Vaudreuil-Dorion. Le match, débuté sans grand éclat, s'est conclu par une victoire convaincante de 6-0.

« C'est un bon match, mais ça a été lent à partir, commente l'entraineur-­chef, Patrick Gosselin. Avec l'arrivée de nouveaux joueurs, la cohésion prend du temps à se faire. »

L'action a véritablement commencé après le premier but de la partie - le 25e de la saison de Maxime Borduas -, marqué après sept minutes de jeu en deuxième période. Borduas a su profiter d'une belle passe de Gabriel Tremblay. 

Tremblay a également fait bouger les cordages en déjouant le gardien des Mustangs, Kevin Martin, dans le haut du filet.

La machine granbyenne était bien enclenchée. Vincent Ouellet-Beaudry a ensuite creusé l'écart à 3-0.

Belle troisième

En troisième période, plusieurs jeux habiles ont été réalisés. 

Le titre du plus beau but revient certainement à Anthony Chicoine qui, sur un désavantage numérique, s'est avancé seul contre Kevin Martin. Les défenseurs des Mustangs­ n'ont pas été en mesure de le rattraper.

Les cinquième et sixième filets des Inouk ont été marqués par Benjamin Leduc. Il a connu une excellente partie­ devant les partisans­ granbyens. 

Le gardien des Inouk, Nathan Ward-Raymond, a dû trouver la soirée longue, seul dans son territoire. Il n'a eu qu'à arrêter 4 rondelles en première période, 7 en 2e et 6 en 3e.

Dans les circonstances, son vis-à-vis a tout de même bien fait, bloquant 44 des 50 tirs dirigés vers lui. Martin a même réussi à frustrer à plusieurs reprises l'excellent marqueur Joël Caron qui n'a enregistré aucun nouveau but sur sa fiche.

De la couleur

Nouvelle acquisition des Inouk, le défenseur Antoine Arsenault affrontait vendredi soir son jeune frère Philippe, qui évolue maintenant avec les Mustangs. Jusqu'à tout récemment, tous les deux jouaient pour Sainte-Agathe.

Fait inusité, les deux frangins ont jeté les gants l'un contre l'autre. Si aucun coup de poing n'a été assené, l'habileté du grand frère à retirer à moitié le chandail de son frère a été remarquée.

Les absents

Dans le camp granbyen, notons l'absence de Laurent Minville, blessé à l'épaule le 6 janvier face aux Cobras de Terrebonne. Joachim Vachon était lui aussi absent en raison d'une suspension d'un match dont il a écopé après la rencontre de dimanche dernier à Vaudreuil-Dorion. 

Alexandre Carle, nouvelle acquisition pour compléter le tandem de gardiens, n'était pas présent vendredi soir. Obtenu en provenance dans la ligue collégiale AAA, il a déjà pu s'entrainer avec les Inouk cette semaine. 

Face aux Mustangs, le rôle de gardien auxiliaire a été tenu par Claude Demers, qui évolue habituellement avec les Braves de Farnham au niveau junior AA.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer