Breton « surpris positivement »

Le député de Shefford Pierre Breton (à gauche)... (Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le député de Shefford Pierre Breton (à gauche) considère que le premier ministre du Canada Justin Trudeau « connait assez bien ses troupes pour mettre les bonnes personnes dans les bonnes chaises », après plus d'un an au pouvoir.

Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Le député de Shefford Pierre Breton a été « surpris positivement » par le remaniement ministériel annoncé mardi par le premier ministre du Canada Justin Trudeau.

« On est toujours un peu surpris par ça. Ce n'est pas quelque chose qu'on savait que ça allait survenir prochainement. Après un peu plus d'un an au pouvoir et les nouvelles circonstances entourant l'arrivée prochaine au pouvoir de Donald Trump, je crois que M. Trudeau connait assez bien ses troupes pour mettre les bonnes personnes dans les bonnes chaises », a-t-il estimé. 

Il n'avait que des bons mots pour l'ancien ministre des Affaires étrangères, Stéphane Dion, qui a annoncé son retrait de la vie politique après avoir été écarté du cabinet ministériel.

« J'ai beaucoup de reconnaissance envers cet homme politique de grande expérience. Il a occupé de grands ministères au cours de sa belle carrière. Il a apporté énormément pour le Canada et il a bien servi les Canadiens et Canadiennes », a confié Pierre Breton. 

M. Breton se réjouit toutefois de l'entrée au cabinet du député de Saint-Maurice-Champlain, François­Philippe Champagne, qui a été nommé ministre du Commerce international.

« J'ai d'excellentes relations avec lui, c'est un excellent député avec beaucoup d'avenir. Il s'était fait remarquer dans sa fonction de secrétaire parlementaire du ministre des Finances, Bill Morneau. Il fera de l'excellent travail, à mon avis », lance le député de Shefford. 

« Pour Chrystia Freeland, qui prendra la place de Stéphane Dion, j'estime qu'elle a toutes les compétences pour remplir ce mandat. C'est une travailleuse acharnée, elle a fait un travail admirable dans la négociation de libre-échange avec l'Europe, elle qui était au Commerce international. Elle conserve d'ailleurs le mandat de s'occuper du commerce avec les États-Unis. Je sais que le gouvernement de M. Trudeau a déjà pris contact avec des responsables de la future administration Trump, pour s'assurer de bonnes relations avec nos voisins », a ajouté M. Breton. 

La session sur la Colline parlementaire reprendra le 30 janvier. D'ici cette date, Pierre Breton compte accomplir du travail de terrain. « Je compte rencontrer les 20 maires des villes qui se trouvent sur mon territoire, afin d'évaluer leur besoin et voir ce que je peux faire pour les supporter », conclut-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer