Les Braves trônent à Boisbriand

Les Braves de Farnham ont couronné leur parcours... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Braves de Farnham ont couronné leur parcours parfait au Tournoi de Boisbriand dimanche soir, alors qu'ils ont défait les Grands-Ducs du Richelieu 3-2 lors du match ultime.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Farnham) Les Braves de Farnham ont couronné leur parcours parfait au Tournoi de Boisbriand dimanche soir, alors qu'ils ont défait les Grands-Ducs du Richelieu 3-2 lors du match ultime.

« Étonnamment, ça a été le match où on a été le plus en contrôle. Le score n'indique pas l'allure de la partie. On a survolé nos adversaires », estime le directeur général et entraîneur Jean-Charles Lajoie. 

Les buts de Samuel Deslandes et Brandon Picken plaçaient les Braves en avance 2-0 en début de deuxième période. Puis les Grands-Ducs ont repris du poil de la bête. 

Le gardien Charles-Olivier Lajoie a alors eu à se signaler, d'autant plus après que le Richelieu eut réduit l'écart à 2-1. « Il a fait des arrêts assez époustouflants, c'était très chic », estime son père.

« Mais ça a quand même été une affaire d'équipe. »

Le filet d'Alexis Duclos a ensuite donné un sérieux coup de pouce aux éventuels champions. 

Cloutier honoré

Tout au long du week-end, Jonathan Cloutier a été un élément-clé dans le camp des Braves. Sa récolte de 13 points, dont 7 buts, en 5 matchs lui a permis de terminer au sommet de la colonne des pointeurs et de remporter le titre de joueur offensif du tournoi. 

Après plusieurs semaines de congé, les Braves ont mis un peu de temps avant de se mettre en marche vendredi soir. Lors de la ronde préliminaire, la formation farnhamienne a néanmoins vaincu les Braves d'Ahuntsic (6-2), les Sharp de l'Est (5-4) puis les Olympiques de Repentigny­ (7-4), obtenant aisément son billet pour le carré d'as.

Les Braves ont ensuite fait face aux Cobras de Laval-Nord en demi-finale. Malgré une brillante performance de Cloutier (deux buts, deux aides), l'égalité de 4-4 persistait au terme du temps régulier. Le joueur de centre Samuel Deslandes a finalement tranché­ le débat en prolongation. 

« Il n'y a rien comme jouer contre une très bonne équipe, et la battre. C'est très bon pour la confiance », commente Jean-Charles Lajoie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer