Pas de fracture pour Eleider Alvarez

Eleider Alvarez est sorti de son affrontement de samedi... (archives La Presse)

Agrandir

Eleider Alvarez est sorti de son affrontement de samedi dernier contre Norbert Dabrowski avec une sérieuse ecchymose à la joue droite.

archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

C'est la direction de Groupe Yvon Michel qui doit avoir poussé un soupir de soulagement: Eleider Alvarez ne souffre pas de fracture au visage et le combat éliminatoire du 24 février prochain contre Lucian Bute peut donc aller de l'avant.

Alvarez (21-0, 10 K.-O.) est sorti de son affrontement de samedi dernier contre Norbert Dabrowski avec une sérieuse ecchymose à la joue droite. La Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) a donc exigé qu'Alvarez se soumette à une radiographie, dont les résultats négatifs ont été confirmés jeudi.

Cela signifie qu'il sera en mesure de défendre son titre argent des mi-lourds du World Boxing Council ainsi que son rang d'aspirant obligatoire au titre détenu par Adonis Stevenson contre Lucian Bute (32-3-1, 25 K.-O.), au Centre Vidéotron de Québec.

Le vainqueur de ce combat devrait affronter Stevenson (28-1, 23 K.-O.) plus tard en 2017.

Jean Pascal (à gauche) et Ricardo Marcelo Ramallo... (François Gervais, Le Nouvelliste) - image 2.0

Agrandir

Jean Pascal (à gauche) et Ricardo Marcelo Ramallo n'ont pas eu de mal à faire le poids en vue du gala Prestige d'InterBox présenté vendredi

François Gervais, Le Nouvelliste

Pascal et Ramallo font facilement le poids

Jean Pascal et Ricardo Marcelo Ramallo n'ont pas eu de mal à faire le poids en vue du gala Prestige d'InterBox présenté vendredi, au Cabaret de l'Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières.

Il faut dire qu'on leur avait facilité la tâche en fixant la limite à 182 livres, alors que les mi-lourds se battent habituellement à 175.

Ainsi, Pascal (30-4-1, 17 K.-O.) a fait osciller le pèse-personne à 181,2 livres, contre 177,6 pour Ramallo (21-10-1, 15 K.-O.).

Il s'agira d'un premier combat pour Pascal depuis sa défaite subie aux mains de Sergey Kovalev en janvier dernier. Quant à Ramallo, l'Argentin de 33 ans en sera à un quatrième combat cette année. Il a perdu deux de ces combats par K.-O., dont un aux mains de Robert Stieglitz, et remporté l'autre - de quatre rounds seulement - par décision.

Batyr Jukembayev, Ablaikhan Khussainov, Francois Pratte et Steve Rolls seront également en action lors de cette soirée. Les quatre pugilistes ainsi que leurs adversaires ont tous respecté la limite de poids inscrite à leur contrat.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer