Les sports en rafale

L'ex-capitaine du club de Liverpool et de la... (archives Agence France-Presse)

Agrandir

L'ex-capitaine du club de Liverpool et de la sélection anglaise Steven Gerrard a annoncé sa retraite du football professionnel.

archives Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Steven Gerrard met un terme à sa carrière

L'ex-capitaine du club de Liverpool et de la sélection anglaise Steven Gerrard a annoncé sa retraite du football professionnel.

Le footballeur de 36 ans a indiqué considérer « de nombreuses options » pour son après-carrière.

Gerard a récemment annoncé qu'il quittait le Galaxy de Los Angeles après deux saisons en Major League Soccer.

Samuel Eto'o aurait fraudé le ministère du Revenu... (archives Agence France-Presse) - image 2.0

Agrandir

Samuel Eto'o aurait fraudé le ministère du Revenu espagnol pour plus de 4 millions $ entre 2006 et 2009.

archives Agence France-Presse

Une peine de 10 ans souhaitée contre Eto'o

Des procureurs espagnols souhaitent que soit imposée une peine d'emprisonnement de plus de 10 ans à l'ex-attaquant du FC Barcelone Samuel Eto'o pour des crimes économiques qu'il aurait commis au moment de s'aligner pour le club catalan.

Ils désirent également qu'une amende de 15,1 millions $ US lui soit imposée pour quatre accusations d'évasion fiscale. Eto'o aurait fraudé le ministère du Revenu espagnol pour plus de 4 millions $ entre 2006 et 2009.

Les procureurs exigent les mêmes sanctions à l'endroit de son agent de l'époque, Jose Maria Mesalles Mata.

En juillet, Lionel Messi et son père ont été condamnés à 21 mois de prison pour évasion fiscale, bien qu'ils n'aient pas été emprisonnés puisque les peines de moins de deux ans pour une première infraction sont habituellement suspendues en Espagne.

Neymar et le FC Barcelone sont aussi la cible de procédures judiciaires en lien avec le transfert du Brésilien.

Les activités du laboratoire antidopage de Mexico suspendues

Le laboratoire antidopage de Mexico a été contraint de cesser ses activités pour une période qui pourrait aller jusqu'à six mois puisque ses tests ne répondent plus aux normes internationales.

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a indiqué que le laboratoire pourrait devoir soumettre des échantillons trouvés positifs à de nouvelles analyses et transmettre les nouveaux résultats.

Il s'agit du sixième laboratoire accrédité par l'AMA actuellement suspendu. Les autres sont: Almaty (Kazakhstan), Lisbonne (Portugal), Doha (Qatar), Madrid (Espagne) et Bloemfontein (Afrique du Sud).

En tout, 34 laboratoires sont accrédités à travers le monde.

L'AMA a ajouté que la suspension du laboratoire de Mexico pourrait être prolongée de six mois supplémentaires s'il ne se conforme pas ou si d'autres anomalies sont découvertes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer