Les Inouk s'inclinent 4-2 face à Saint-Léonard

Quelques centaines de toutous se sont retrouvés sur... (photo Catherine Trudeau)

Agrandir

Quelques centaines de toutous se sont retrouvés sur la patinoire à la suite du but marqué par Vincent Ouellet-Beaudry.

photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) On parle beaucoup du Collège Français de Longueuil et des Cobras de Terrebonne depuis le début de la saison dans la Ligue de hockey junior AAA. Mais voilà, on a vu vendredi soir une autre équipe qui joue du très bon hockey.

Devant 709 spectateurs au centre sportif Léonard-Grondin, l'Arctic de Saint-Léonard a disposé des Inouk 4-2. Les Granbyens sont zéro en deux face aux joueurs de Gianni Cantini depuis le début de la campagne. 

Les joueurs de l'Arctic sont rapides, ils travaillent fort et ils réussissent bien toutes ces petites choses qui font souvent la différence entre une victoire et une défaite. Certains diront que les Inouk sont loin d'avoir joué leur meilleur hockey, ce qui est vrai, mais on a été impressionné par ce qu'on a vu des visiteurs. 

Charles Tremblay et Francis Saint-Louis ont dirigé l'attaque de l'Arctic avec un but et une passe chacun. Samuel Provost et Guillaume Bergeron-Charron ont complété le pointage des gagnants. 

Vincent Ouellet-Beaudry et Joachim Vachon, alors que les Inouk avaient retiré leur gardien dans la dernière minute de jeu, ont assuré la riposte. 

Quelques centaines de toutous se sont retrouvés sur la patinoire à la suite du but de Ouellet-Beaudry, survenu à 5:41 minutes de la première période. Incidemment, les Inouk avaient dédié la soirée à tous les enfants malades, avec une pensée toute particulière pour le petit Jean-Gilles Gadoury, de Bedford, qui combat à nouveau la maladie. 

Devant les buts, Corey Scalia a réussi plusieurs gros arrêts, lui qui a fait face à 24 tirs. À l'autre bout, Nathan Ward-Raymond a été solide bien qu'il ait cédé quatre fois sur 32 lancers. 

Gosselin : « Ça aurait pu être mieux » 

Après le match, l'entraîneur Patrick Gosselin était d'avis que l'Arctic avait fait ce qu'il avait à faire pour l'emporter sur la route et que ses joueurs avaient aussi fait bien paraître l'adversaire. 

« Regardez leur fiche (17-5-1) : ils ne sont pas dans le haut du classement pour rien, a-t-il dit. Ils patinent et leur échec-avant est très efficace. De notre côté, on a bien entrepris le match (les Inouk menaient 1-0 après 20 minutes), mais on ne s'est pas présentés en deuxième. Et en troisième, c'était du hockey de rattrapage. En général, ça aurait pu être mieux... » 

Gosselin était par ailleurs déçu pour Ward-Raymond. « Selon moi, il a été excellent. Il a fait de gros arrêts. Il aurait mérité une victoire. » 

Les Inouk (13-6-2) recevront les Braves de Valleyfield dimanche après-midi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer