Les benjamins, l'espoir à J.-H.-Leclerc

Les Incroyables du football benjamin de J.-H.-Leclerc vont... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Incroyables du football benjamin de J.-H.-Leclerc vont tenter de mettre la main sur le titre de champions du circuit montérégien samedi.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Les Incroyables du football juvénile n'ont remporté qu'une seule victoire cette saison. Les cadets, eux, en ont remporté seulement une de plus. Mais il y a de l'espoir. Et l'espoir, pour le programme de football de J.-H.-Leclerc, se trouve au niveau benjamin.

La formation benjamine, après avoir remporté quatre de ses six matchs du calendrier régulier, a atteint la finale du circuit montérégien de Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) le week-end dernier en écrasant les Patriotes de l'école Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe 44-0. Et samedi matin, les Granbyens affronteront les Oursons de l'école Marcel-Landry d'Iberville lors du match ultime, qui sera présenté à Saint-Jean.

« On a une belle équipe, avec de bons kids, et on a des entraîneurs dédiés, explique le pilote des Incroyables, Marc Gagnon. Les jeunes travaillent fort et ils ont le coeur à la bonne place. Ils veulent aller jusqu'au bout. »

La saison dernière, les Incroyables l'avaient échappé en finale. Ils ne veulent pas vivre la même expérience cette année.

« On a une bonne attaque et une solide défensive, reprend Gagnon. En six matchs du calendrier régulier, on n'a accordé que 80 points. La confiance est là. »

Le quart Charles-Antoine Lemieux et le porteur de ballon-receveur Félix Gagnon portent une bonne partie de l'attaque sur leurs épaules. En défensive, Joshua Fréchette et Samuel Ringuette sont les piliers.

Au niveau benjamin, les joueurs ont entre 11 et 13 ans. On parle d'élèves de sixième année et de premier secondaire. Les gens de football de J.H.-Leclerc, qui souffrent depuis la conquête du Bol d'Or par les juvéniles il y a deux ans, aiment ce qu'ils voient des « petits benjamins », comme ils les appellent.

« L'avenir est prometteur, dit encore Marc Gagnon. On a une quarantaine de joueurs au niveau benjamin, ce qui est excellent. Tout part de la base et notre base, elle a un très gros potentiel. »

Les Gouverneurs à Saint-Hyacinthe

Au niveau juvénile, les Gouverneurs de Massey-Vanier ont rendez-vous avec les Patriotes de l'école Saint-Joseph, vendredi soir à Saint-Hyacinthe, aussi dans le cadre du match de championnat du circuit montérégien. S'ils l'emportent, les Cowansvillois se battront ensuite pour le titre inter-régional.

Chez les cadets, trois équipes de la région sont encore en lice. Samedi matin, les Élites du Mont-Sacré-Coeur visiteront les Griffons de P.-G.-Ostiguy à Saint-Césaire alors que, en soirée, les représentants de Massey-Vanier seront à Valleyfield afin de se mesurer aux Broncos de l'école Baie Saint-François, chaque fois en demi-finale régionale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer